Sevrage du chaton
Au Quotidien10 minutes de lecture

Sevrage du chaton : tout savoir sur cette étape clé de la vie du chat

Publié le 23 janvier 2023
Mis à jour le 18 mai 2024

Les chatons grandissent rapidement et au cours des premiers mois de leur vie intervient une étape clé : le sevrage. Véritable début de l'indépendance, le sevrage doit intervenir progressivement en contact avec la mère. Découvrez comment bien accompagner votre chaton !

Sevrage du chaton

Le sevrage d’un chaton, qu’est-ce que c’est ?

À leur naissance, les chatons ne pèsent qu’une centaine de grammes, leurs yeux sont clos et leurs journées se résument à de longues heures de sieste contre le ventre de leur mère. Le chaton non sevré se nourrit de lait maternel qui couvre tous ses besoins énergétiques.

Après quelques jours, les yeux du chaton s’ouvrent et, doucement, il gagne la force et la curiosité d’explorer le monde qui l'entoure. Dans cette quête de nouveauté, le chaton va gagner en indépendance et se détacher progressivement de sa mère. C’est au cours de cette période qu’on parle de sevrage de chaton.

On parle communément de deux types de sevrages. Le premier est le sevrage alimentaire du chaton qui fait référence au passage de l’alimentation liquide (lait maternel) à l’alimentation solide (croquettes ou pâtées pour chat). Durant cette période, intervient également le sevrage psychologique du chaton qui va lui permettre de développer une meilleure autonomie et sa sociabilité.

Dans la plupart des cas, ce processus se met naturellement en place au contact de la mère et de la fratrie. Mais il est tout de fois important de connaître quelques astuces dans le cas du sevrage d’un chaton orphelin.

Pour comprendre les différentes étapes du sevrage, une observation du comportement des chatons est nécessaire. Durant cette période, le chaton sera assez grand et sa curiosité va le pousser à explorer le monde qui l’entoure. La mère est l’unique modèle du chaton qui va peu à peu se mettre à imiter ses actions : le toilettage, l’utilisation de la litière… Un autre élément va également attirer son attention : la gamelle. C’est en voyant sa mère se nourrir de croquettes que le chaton va peu à peu s’intéresser à l’alimentation solide.

De plus, c’est durant cet âge-là que les dents de lait du chaton vont commencer à sortir. Les tétées deviendront alors moins agréables pour la mère car ses chatons auront tendance à mordiller. Elle va donc tout naturellement les pousser à stopper les tétées pour les diriger vers une autre source de nourriture.

Dans le cas d’un chaton orphelin nourrit au biberon, vous pourrez observer le début du mordillement de la tétine. Celui-ci vous indiquera quand commencer à proposer de la nourriture solide à votre petit félin.

Sevrage chaton : à quel âge ?

De leur naissance jusqu’à la fin de leur premier mois de vie, les chatons se nourrissent exclusivement de lait maternel. Dans le cas d’un chaton orphelin, il peut s’agir de lait maternisé spécialement conçu pour les chatons non sevrés. Riche en calcium et phosphore, le lait est l’aliment indispensable pour subvenir aux besoins du chaton et l’aider à bien grandir. C’est également durant cette période que sa flore intestinale et son système immunitaire vont pleinement se développer.

2 chatons dormant côte à côte

A l’issue de ces quatre premières semaines avec comme unique source de nourriture le lait, le chaton va débuter sa période de sevrage. L’âge de sevrage du chaton débute autour de sa 4e semaine.

Sevrage du chaton : combien de temps dure-t-il ?

Le temps de sevrage d’un chaton dure de 4 à 6 semaines. On considère qu’un chaton est totalement sevré d’un point de vue alimentaire entre 8 et 10 semaines après sa naissance. C’est pour cette raison qu’il est interdit, en France, de céder des chatons âgés de moins de 8 semaines.

Néanmoins, les experts s’accordent à dire que le sevrage psychologique est plus long et qu’il est préférable de laisser le chaton en contact avec sa mère jusqu’à l’âge de 3 mois, voire plus quand cela est possible. Ainsi, le sevrage d’un chaton de 2 mois pourrait ne pas être complet.

Quelles sont les étapes du sevrage du chat ?

  • De la naissance jusqu’à la 3e semaine, le chaton se nourrit exclusivement du lait maternel. À partir de ses 3 semaines, les dents de lait du chaton commencent à sortir, les tétées deviennent moins agréables pour la chatte.

  • Entre la 4e et la 5e semaine, le chaton voit sa croissance ralentir, c’est le début de la transition alimentaire et d’une période nommée la vicariance. La mère refuse de plus en plus les tétées et le chaton ne se nourrit pas encore d’assez de nourriture solide pour subvenir à tous ses besoins nutritionnels. Durant cette période, le chaton commence à s’éloigner de sa mère pour explorer son environnement. Il va également commencer à adopter un comportement de mimétisme vis-à-vis de sa mère. C’est vers la 5ème semaine que le chaton gagne davantage d’autonomie en termes de nourriture.

  • À la 7e semaine, la période de vicariance prend fin, le chaton reprend une croissance forte et se nourrit de suffisamment d’aliments solides.

  • À partir de la 8e semaine, on considère que le sevrage alimentaire prend fin et la quantité de lait fournie par la mère chute totalement. L’alimentation du chaton est alors pleinement autonome et il apprend à se réguler. L’apprentissage des codes sociaux, du respect des limites et l’auto-contrôle s’étalent jusqu’aux 3 mois du chaton, c’est la phase de sociabilisation.
Chatte avec son petit chaton
  • Entre la 10e et la 12e semaine du chaton, le sevrage affectif prend fin. C’est durant cette période que la mère va rejeter avec plus ou moins de virulence ses bébés pour qu’ils se détachent d’elle. Cette phase est indispensable pour permettre aux chatons de gagner en maturité et en indépendance. À l’issue de ces 12 semaines, on peut considérer qu’il s’agit de la fin du sevrage du chaton.

Le sevrage alimentaire : une période de transition cruciale dans l’alimentation du chaton

Nous l’avons vu, la nourriture du chaton avant le sevrage est composée exclusivement de lait maternel. Vers l’âge de 4 semaines, quand les dents de lait du chaton sont en place, la mère va peu à peu repousser ses petits et les empêcher de téter. C’est également au cours de cette période que la chatte va commencer à reprendre ses activités d’avant la mise bas et se montrer moins disponible pour ses petits. À partir de leurs deux mois, il est même possible de voir la mère les repousser de façon plus virulente en feulant ou en donnant des coups de pattes lorsqu’ils cherchent à téter.

En quête de nourriture, le chaton va naturellement se diriger vers la gamelle de sa mère. Tout en l’imitant, il va ainsi goûter pour la première fois aux croquettes ou pâtées. C’est pour cette raison qu’il est conseillé de nourrir une chatte allaitante avec des croquettes adaptées aux chatons. Cette alimentation riche couvrira davantage ses besoins énergétiques accrus durant l’allaitement et permettra aussi aux chatons de découvrir des aliments adaptés à leurs besoins énergétiques.

Afin d’aider votre chaton dans cette transition alimentaire, il existe quelques astuces :

  • Vous pouvez humidifier les croquettes avec un peu d'eau tiède pour les ramollir et ainsi faciliter la préhension. Les croquettes réhydratées dégagent également plus d’odeur, ce qui attire le chaton vers la gamelle.

  • Veillez à ce que la gamelle soit simple d’accès et que ses bords ne soient pas trop hauts. Une écuelle ou une petite assiette fera très bien l’affaire dans les premiers temps. Il sera ainsi plus facile pour les chatons d’accéder à la nourriture.

Quelles croquettes pendant et après le sevrage ?

Les croquettes pour chaton sont recommandées à partir du sevrage alimentaire jusqu’au passage à une alimentation pour chat adulte (stérilisé ou non) vers l’âge de 9 mois. L’alimentation des chatons doit être riche en matières grasses, pour les accompagner dans tous leurs jeux et aventures. Elle doit également contenir un certain nombre de nutriments indispensables à leur bonne croissance.

Les protéines animales doivent être majoritaires dans l’alimentation du chaton. Elles permettent son bon développement osseux et musculaire. Les ingrédients d’origine animale sont indispensables pour le chaton qui y trouve également de la taurine, un acide aminé nécessaire au bon développement cardiovasculaire et oculaire. Les lipides sont importants pour combler les besoins énergétiques élevés du chaton. Enfin, le DHA et l’EPA sont des acides gras indispensables au bon développement du système nerveux. Tous ces éléments doivent être présents dans l’alimentation du chaton qui grandit rapidement (à 2 mois, il a multiplié son poids de naissance par 10 !). Pour en savoir plus sur l’alimentation du chaton de sa naissance à son âge adulte, n’hésitez pas à consulter notre article sur comment nourrir un chaton.

Les protéines animales doivent être majoritaires dans l’alimentation du chaton.

Les croquettes fabriquées sans céréales sont un aliment complet qui couvre les besoins nutritionnels élevés du chaton pendant sa phase de croissance. Seules ou accompagnées d’un aliment humide (pâtée, mousse…) pour une meilleure diversification alimentaire, les croquettes chaton permettent une transition alimentaire en douceur d’une alimentation lactée vers une alimentation solide.

Le sevrage psychologique du chaton

Dans le même temps qu’intervient le sevrage alimentaire, le chaton passe par une phase de sevrage psychologique. Celui-ci commence à partir de la 4ème semaine de vie du chaton qui est désormais assez fort pour explorer son environnement et commencer à imiter les faits et gestes de sa mère. C’est le début des premières toilettes, la découverte de la litière et de la gamelle. Durant cette période, la chatte reste proche de ses chatons pour leur enseigner tout ce dont ils auront besoin pour une vie épanouie. Cet apprentissage s’étale jusqu’aux 8 semaines du chaton, qui est au point sur certains automatismes mais n’est pas encore tout à fait sociabilisé. Il est alors très joueur avec sa mère et les autres chatons mais manque encore de limites, en ayant tendance à mordiller ou mal rétracter ses griffes.

Chaton dans un arbre

Jusqu’aux 9 semaines du chaton, celui-ci est en phase dite d’imprégnation. C’est la période de la vie du chaton où il est le plus ouvert au monde extérieur et à ses stimulis. Il fait alors preuve d’une très grande adaptabilité. Il est conseillé de profiter de cette phase pour sociabiliser votre petit félin en lui permettant de rencontrer les autres animaux de la maison et d’autres humains par exemple.

C’est entre la 10e et 12e semaine que le chaton a pleinement appris les codes sociaux, avec le respect des limites et l’auto-contrôle. Durant cette période, la chatte considère que la phase d’enseignement est terminée et rejette ses petits pour qu’ils gagnent en indépendance.

Le sevrage affectif du chaton

À mesure qu’il grandit, le chaton gagne rapidement en autonomie et en indépendance. Entre la 10e et la 12e semaine, lorsque la mère va rejeter les chatons, ceux-ci vont passer par une phase de sevrage affectif.

Cette étape de la vie du chaton est indispensable pour gagner en maturité. L'émancipation est clé pour un chaton bien dans ses pattes au comportement équilibré.

À partir de quel âge peut-on adopter un chaton ?

Légalement, le code rural impose d’attendre au moins 8 semaines pour pouvoir adopter un chaton. Il s’agit ici d’un grand minimum car à cet âge-là, le sevrage psychologique et affectif ne sont pas totalement terminés. Il est recommandé d’attendre les 3 mois du chaton, et même si possible jusqu’à ses 4 mois pour l’adopter, afin qu’il soit le plus équilibré possible.

Un chaton mal sevré pourrait souffrir de différents problèmes de comportement tels que l'agressivité, le suçotage, le pica (le chat mange au mâchouille des substances non alimentaires comme du plastique, tissu…), le léchage excessif ou bien l’hyper attachement. Un chat mal sevré peut devenir difficile à gérer pour un maître et il devient alors important de faire appel à un professionnel tel qu’un comportementaliste félin pour prendre conseil.

Le sevrage d’un chaton sauvage

Vous avez trouvé un chaton orphelin ? Il est important de commencer par évaluer son âge pour déterminer s’il a ou non terminé son sevrage. Sevrer un chaton n’est pas toujours chose facile. Si le chaton a moins de 8 semaines, son sevrage alimentaire n’est pas terminé et il faut vous procurer du lait maternisé pour chaton afin d’assurer son alimentation. Le nourrissage sera alors fait au biberon et à des heures régulières. Pour un chaton si jeune, nous vous conseillons de contacter un vétérinaire pour prendre conseil.

Chaton nourrit au biberon par sa maîtresse

Le lait maternisé apporte tous les nutriments nécessaires à la bonne croissance du chaton. Il est fortement déconseillé d'utiliser un autre lait tel que le lait de vache ou de brebis qui sont trop riches en lactose et difficiles à digérer pour le chaton. Le lait maternisé pour chaton est généralement vendu en poudre, qu’il faudra réhydrater selon les instructions du fabricant.

Vous pourrez opérer vous-même la transition alimentaire du chaton en commençant à lui proposer une nourriture solide lorsque ses dents de lait seront en place. Nous vous conseillons de choisir un aliment complet spécialement adapté à l’alimentation des chatons.

Les risques d’un sevrage précoce ou inadapté

Le sevrage pose les bases de l’indépendance alimentaire mais aussi psychologique du chaton. Lorsqu’il est mal effectué ou que la durée du sevrage d’un chaton n’est pas suffisante, le chaton, et plus tard le chat adulte, peut souffrir d’une instabilité se traduisant par des troubles du comportement :

  • Un manque d’adaptabilité : le chat devient stressé au moindre changement dans son environnement : un nouveau lieu, une nouvelle personne, un nouvel animal peuvent devenir une source importante d’angoisse. Le stress peut lui-même mener à certaines maladies (infection urinaire…).

  • Une instabilité émotionnelle : le chat peut être agressif, effrayé par votre présence, hyperactif ou hyperémotif. Il peut également montrer un hyper attachement envers son maître.

  • Une incapacité à se toiletter, à utiliser la litière ou à utiliser une gamelle…

Nous rappelons qu’en France, il est interdit de céder, à titre gratuit comme onéreux, un chaton âgé de moins de 8 semaines. Cette loi vise à protéger les chatons d’un sevrage trop précoce. Idéalement, si vous en avez la possibilité, il est préférable d’attendre quelques semaines de plus pour adopter votre chaton, le sevrage d’un chaton de 3 mois sera plus complet. L’identification du chat est également obligatoire, par tatouage ou par puce électronique.

Vous l’aurez compris, le sevrage est une étape importante dans la vie du chaton. Elle pose les bases de son indépendance et de son autonomie pour le reste de sa vie et fera de lui un chat bien dans ses pattes et heureux avec ses maîtres.

Croquettes sans céréales pour chien

Abonnez-vous à nos croquettes !

Économisez 10% sur toutes vos commandes

La sélection de la rédaction
Croquettes Sans Céréales pour Chaton
Croquettes Sans Céréales pour Chaton
29,90 €Acheter