Chiot en plein air
Au Quotidien 7 minutes de lecture

Apprendre la propreté à un chiot

$t('article.ad.title')

Abonnez-vous à nos croquettes !

Économisez 10% sur toutes vos commandes

Adopter un chiot est un bonheur sans égal qui égaye la famille toute entière. Mais de nombreux nouveaux propriétaires restent tout de même angoissés quant à l’apprentissage de la propreté à cette petite boule de poils. Comment lui apprendre ? Y a-t-il des règles ? Rassurez-vous, il est très rare de voir un chiot devenir adulte sans avoir appris la propreté et il existe de nombreuses astuces pour vous aider à aborder cette période du bon pied ! Découvrez toutes nos astuces pour l’apprentissage de la propreté de votre chiot.

Nouvelle vie, nouveau défi !

Mettons-nous à la place de cette petite boule de poils qui arrive dans une nouvelle famille. Elle vient de perdre ses repères chez l’éleveur, ce n’est déjà pas évident, et doit s’habituer à vous, votre famille et à son nouveau territoire.

D’une part, le changement d’environnement n’arrange pas le contrôle de la vessie, il faut lui laisser le temps de s’adapter à sa nouvelle maison.

D’autre part, biologiquement, votre chiot ne peut pas se retenir très longtemps. En effet, ses sphincters ne sont pas assez matures pour s’auto-contrôler. Sa vessie étant très petite, elle se remplit donc très vite.

En général, un chiot de 3 mois ne peut se retenir que 3h au maximum, un chiot de 4 mois, tout juste 4h et cela évolue en grandissant.

Il n’y a pas de secret, il n’y a qu’un mot pour l’apprentissage de la propreté de votre chiot : la patience !

Chiot sur un tronc d'arbre en pleine nature

Comment apprendre la propreté à un chiot ?

Aiguiser son sens de l’observation

Au-delà de la patience, qui sera plus que nécessaire les premières semaines, voire les premiers mois, il vous faudra aussi beaucoup observer votre nouveau compagnon.

Les élèves les plus disciplinés tiendront un cahier des journées types, avec les heures de repas, les heures de promenades, le nombre de pipis etc... Pour tous les autres, le ressenti vous permettra d’établir une routine en accord avec votre nouveau compagnon.

A vous de voir quelle organisation vous convient le mieux, mais il vous faut comprendre assez vite qu’apprendre la propreté à un chiot c’est avant tout l’éduquer.

  • Etablissez des moment clés. La propreté du chiot n’est finalement qu’un pan d’un ensemble de règles de vie à lui inculquer.

Celle-ci viendra plus facilement si en amont, un rythme de vie lui est donné. Nous savons tous qu’il est nécessaire au jeune chien mais aussi à l’adulte d’avoir une routine. De fait, les repas à heures fixes engendreront des selles à heures fixes, donc des sorties à heures fixes. Dès lors que votre chiot s’habituera à cette routine, les « accidents » se produiront moins.

$t('article.ad.title')

Abonnez-vous à nos croquettes !

Économisez 10% sur toutes vos commandes

2 chiots jouant en plein air
  • A vous de reconnaître les signes avant-coureurs : par exemple votre chiot gratte, s’accroupit, renifle… réagissez, sortez-le sans attendre ! Lorsqu’un chiot souhaite faire ses besoins, il risque de le manifester en changeant de comportement. Il vous suffit alors de reconnaître certains signes pour éviter l’accident. Un chiot qui s’agite d’un seul coup, qui tourne en rond ou qui renifle a généralement besoin de sortir.

  • Soyez disponible : les premiers temps vous devez être à l’affût, de jour comme de nuit.

Pour apprendre la propreté à un chiot la nuit, qui est une longue période d’attente pour l’animal, il est recommandé de restreindre l’accès à votre maison. Les chiens n’aiment pas faire leurs besoins à proximité de leur niche. Si leur espace est assez petit, ils auront moins envie de faire leurs besoins à l’intérieur. À l’inverse, si vous laissez votre chiot accéder à toute votre maison durant la nuit, vous risquez d’avoir de mauvaises surprises à votre réveil.

Si vous souhaitez apprendre la propreté à un chiot en appartement, les astuces à appliquer sont sensiblement les mêmes.

Féliciter et gronder : un savant dosage

Encouragez ses efforts ! Votre petit compagnon a enfin fait ses besoins en extérieur, dans votre jardin ou dans un parc : félicitez-le comme il se doit, n’hésitez pas à exagérer pour le lui faire comprendre à grands coups de « Bravo » et d’une petite friandise. Faites-en une fête ! Il n’en sera qu’encouragé. Il est préférable de mettre en place une méthode positive pour une bonne éducation du chiot. En associant sa bonne action (uriner au bon endroit : dans le jardin ou un parc) avec une caresse ou une friandise, votre chiot comprendra qu’il a fait quelque chose de bien. Récompenser son chien est un très bon moyen de lui faire assimiler un bon comportement. Gardez toujours en tête que l’amour et la patience doivent rester au cœur même de l’éducation du chiot. Si votre chiot refuse d’apprendre, vous pouvez toujours faire appel à un expert en comportement canin. Celui-ci peut vous apprendre les bases du dressage du chiot.

Néanmoins, de petits accidents peuvent toujours se produire. Lorsque cela arrive, vous ne pouvez le « gronder » que si vous le prenez sur le fait ! Il ne sert à rien de réprimander un chiot qui a déjà fait ses besoins, il ne comprendrait pas et cela ne ferait que le frustrer.

Il ne sert à rien de réprimander un chiot qui a déjà fait ses besoins.

Si vous prenez votre chiot sur le fait accompli, interrompez-le sans crier, sans geste brusque mais seulement en élevant la voix en lui grondant un « Non » et sortez-le immédiatement en extérieur (dans votre jardin ou sur un coin d’herbe proche de chez vous).

Nettoyez la catastrophe sans javel, ni produits trop forts. En effet, le chien aimant ces odeurs, il refera au même endroit s’il a envie de faire ses besoins. De plus, nous vous invitons à ne pas nettoyer devant le fautif, il ne comprendrait pas qu’il s’agit d’une mauvaise chose. Bien au contraire, il associerait ce geste à un jeu. Dans ce cas, mettez-le dans une autre pièce et nettoyez ensuite.

Combien de temps pour apprendre la propreté à un chiot ?

En bon propriétaire investi et inquiet de ne pas voir votre chiot être propre au bout de deux « accidents », les inquiétudes et les interrogations vont arriver.

Et s’il était en retard ? Mon animal n’est pas dans la « norme » ? Pourquoi met-il autant de temps ? Tous les chiots sont uniques ! A chacun son rythme. Sachez que l’âge moyen se situe entre 4 et 6 mois. Les accidents se produisent encore jusqu’à leurs 8 mois. Néanmoins, cela n’est qu’à titre indicatif, ce n’est pas une généralité.

Chiot blanc et noir en pleine nature

Plusieurs causes peuvent expliquer la malpropreté chez le chiot. En voici les principales :

  • Votre chiot ne sort pas suffisamment : à la différence du chien adulte, le chiot n’est pas en mesure de se retenir longtemps. Comme précisé, jusqu’à l’âge de 6 mois environ, un chiot n’a pas encore complètement développé ses sphincters. Il est donc très important d’apprendre la propreté à un chiot de 2 mois, de 3 mois, etc. Pensez donc à le sortir régulièrement pour lui permettre de se soulager le plus fréquemment possible. En règle générale, il est recommandé de sortir votre chiot 10 à 15 minutes après ses repas, juste après son réveil, après une grosse dépense physique (jeu) et lorsqu’il vous fait comprendre qu’il a envie de se soulager.

  • Votre chien éprouve des difficultés à contrôler ses émotions : certains chiots peuvent avoir des difficultés à gérer leurs émotions. La joie lorsque vous rentrez à la maison, la peur ou encore le stress sont des facteurs qui peuvent déclencher une malpropreté chez un chiot. Dans ce cas, votre chien urine en intérieur contre son gré.

  • Votre chien souhaite s’affirmer : si votre animal de compagnie décide d’uriner pour marquer son territoire, il est nécessaire de remédier à ce comportement anormal en mettant en place une méthode d’éducation canine. Si vous souhaitez dresser votre chiot, vous avez la possibilité de contacter un comportementaliste canin pour instaurer des règles à la maison et favoriser une bonne cohabitation.

  • Votre chien est sujet à un trouble de la santé : touchant généralement les chiens âgés, l'incontinence peut expliquer la malpropreté chez un chien. Soyez cependant vigilant, ce trouble peut aussi toucher les chiots et les chiens adultes. En cas de doute, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire.

Comment réagir face à un chiot qui n’est pas propre ?

Malgré toutes les précautions mises en place, il se peut que votre chiot ne soit pas encore totalement propre. Voici un récapitulatif de nos conseils et bonnes pratiques en cas d’accident :

  • Ne jamais punir son chiot lorsqu’il n’est pas pris sur le fait : comme précisé, il est inutile de réprimander un chiot qui a fait ses besoins en dehors de votre champ de vision. En effet, il ne peut pas faire le lien entre sa bêtise et votre punition. Mettez-le simplement dans une autre pièce et nettoyez l’accident. À l’inverse, si vous prenez votre chiot sur le fait, il est important de l’interrompre et de lui exprimer votre mécontentement en utilisant un “NON” sonore.

  • Ne jamais gronder son chiot trop fort : l’excès de violence risque de dégrader la relation que vous entretenez avec votre chiot. Notez aussi qu’il est inutile de mettre le nez du chiot dans son pipi. Le chien est un animal qui renifle le pipi de ses congénères, lui faire sentir le sien n’a donc aucun impact.

  • N’utilisez pas d’eau de javel pour nettoyer les accidents de votre petit compagnon : comme précisé, ne nettoyez pas l’accident avec des produits trop forts comme de l’eau de javel. En effet, l’odeur du produit risque d’inciter votre chiot à refaire exactement au même endroit. Aussi, nous vous rappelons de ne jamais nettoyer devant votre chiot. Votre animal risque d’associer ça à un jeu.

Il n’est jamais évident d’éduquer son chiot à la propreté. Cependant, soyez rassuré, quelques astuces et bonnes pratiques suffisent pour que votre petit compagnon fasse ses besoins au bon endroit. Pour réussir l’apprentissage de la propreté à un chiot, les maîtres mots sont patience, attention et surtout, beaucoup d’amour !

La sélection de la rédaction
Croquettes Super Premium pour Chiot de Petite et Moyenne Taille (poids adulte <30 Kg)
Croquettes Super Premium pour Chiot de Petite et Moyenne Taille (poids adulte <30 Kg)
Croquettes Super Premium pour Chiot de Grande Taille (poids adulte >30 Kg)
Croquettes Super Premium pour Chiot de Grande Taille (poids adulte >30 Kg)
Croquettes Sans Céréales pour Chiot Toutes Tailles
Croquettes Sans Céréales pour Chiot Toutes Tailles