Chiot berger allemand
Au Quotidien 10 minutes de lecture

Tout savoir sur l’éducation canine et le dressage de son chien

$t('article.ad.title')

Abonnez-vous à nos croquettes !

Économisez 10% sur toutes vos commandes

Toutes les personnes qui se lancent dans la belle aventure de l’adoption d’un chien ou d’un chiot se questionnent sur le dressage et l’éducation de ce nouveau membre de la famille. L’objectif ? Commencer sur de bonnes bases et établir une communication fluide basée sur la confiance. Comment éduquer et bien dresser son chien ? Faut-il faire appel à un éducateur canin ? Entretien avec Nathalie Cotillon, éducatrice canine en région bordelaise.

La différence entre l’éducation canine et le dressage chien

En quoi consiste le dressage du chien ?

Le dressage du chien consiste à apprendre à son chien un travail particulier par le biais d’un entraînement spécifique. C’est le cas des chiens de troupeau, de chasse ou des chiens de sauvetage par exemple. Le terme dressage est donc employé pour l’entraînement des chiens de travail et de chasse.

$t('article.ad.title')

Abonnez-vous à nos croquettes !

Économisez 10% sur toutes vos commandes

Chien couché en pleine séance de dressage et d'éducation

Education canine : de quoi s’agit-il ?

L’éducation du chien consiste à apprendre aux chiens à vivre en société avec l’humain, à assimiler les ordres de base comme le rappel, le stop, les autocontrôles ou encore à apprendre la propreté au chien. Le terme éducation est donc adapté puisque l’objectif principal est d'élever son chien et de lui faire acquérir des apprentissages de façon complice et douce afin que le chien soit adapté à notre vie en société.

Dressage chien et éducation canine, les clefs d’une relation harmonieuse

Il existe de nombreuses techniques de dressage pour vous accompagner dans l’éducation de votre chien. L’objectif est de trouver la méthode la plus adaptée à votre chien en s’adaptant à sa personnalité et à vos objectifs.

Les techniques de dressage chien les plus utilisées

Le dressage de chien s’appuie sur différentes techniques qui ont évolué avec le temps et qui prennent en compte les besoins spécifiques du chien et les objectifs de l’éducation.

Les méthodes d’éducation canine

Il existe plusieurs méthodes d’éducation canine pour l’éducation du chien et du chiot :

  • La méthode coercitive : il s’agit d’une méthode à l’aide de laquelle on apporte une sanction physique pour faire disparaître un comportement non souhaité. Le but est de punir une mauvaise action pour ne pas qu’elle se reproduise. Cette méthode est de plus en plus délaissée au bénéfice des principes d’éducation positive plus doux et bienveillants.

  • La méthode positive : cette méthode d’éducation canine positive est l’inverse de la méthode coercitive. Au lieu d’associer quelque chose de négatif au mauvais comportement du chien que l’on souhaite voir disparaître, on associe quelque chose de positif à un bon comportement que l’on souhaite encourager. Le principe est donc de renforcer le comportement positif grâce à une récompense et d’ignorer les comportements négatifs.

  • La méthode naturelle : cette méthode a été découverte en observant des loups dans leur milieu naturel. Le but est de ne pas brutaliser l’animal et de lui faire comprendre qu’il est gagnant à effectuer une action. Par exemple, les louveteaux répondent à l’appel de leur mère parce qu’ils ont faim et veulent se nourrir. Si le chien en éprouve le besoin, il effectuera l’action de lui-même et obtiendra une récompense. Il existe deux techniques pour cette méthode : associer dans l’esprit du chien une action à un ordre. On attend par exemple que le chien s’assoit, on donne l’ordre « assis » et on félicite le chien avec une caresse ou une récompense. La deuxième technique est de donner le signal pour le comportement recherché.

« Lors du dressage de chien, l’humain aussi doit apprendre à communiquer avec son chien, à connaître les postures, à comprendre le comportement du chien pour adopter le bon ton de voix, la bonne gestuelle et avoir les bonnes interactions avec son chien. Dans l'entraînement, le dressage ou l’éducation du chien, c’est un duo, il ne faut jamais oublier qu’il s’agit d’une communication entre l’animal et l’homme où l’homme a autant à apprendre que le chien ».

Dressage du chien

Quelques conseils de dressage canin

  • Des séances d’entraînement courtes : il vaut mieux faire plusieurs petites séances d’éducation canine courtes plutôt qu’une longue séance de dressage chien, surtout si vous dressez un chiot. Le temps de concentration du chiot est bien souvent très court et il faut que les entraînements restent stimulants et amusants pour lui.

  • Des exercices d’éducation canine par le jeu : jouer est idéal pour apprendre des ordres à des chiots ou des chiens joueurs. Il existe de nombreux jeux de dressage de chien et des exercices pour chien qui permettent de renforcer les ordres de façon ludique. Le chien ou le chiot apprend tout en s’amusant ! Il prend en confiance et en assurance et jouer permet d’entretenir une relation de confiance avec le maître.

  • Les récompenses : l’éducation est plus simple avec des récompenses qui font plaisir au chien. Vous pouvez utiliser des friandises pour chien de petite taille ou pour chiot afin de pouvoir en donner de façon régulière et éviter un apport calorique trop important et une potentielle prise de poids. La récompense peut être une friandise, mais aussi un jouet ou une caresse. Si la friandise est utilisée de manière récurrente, n’hésitez pas à diminuer légèrement la ration du chien.

  • Partager une activité avec son chien : ce que le chien apprécie par-dessus tout c’est partager des moments avec son maître. Vous pouvez pratiquer le canicross, l’agility, la randonnée et de nombreuses autres activités ensemble qui permettent non seulement de renforcer votre complicité mais aussi de travailler l’obéissance. Les clubs ne manquent pas : club canin, club d’agility, club de dressage chien, club de canicross etc.

Séance d'éducation d'un chien
  • La patience : l’éducation canine prend du temps, alors soyez progressif dans l’apprentissage et encourageant avec votre chien. Soyez aussi plus tolérant avec un chiot qui peut avoir tendance à se laisser distraire plus facilement.

Comment sanctionner son chien quand il fait une bêtise ?

De nombreux propriétaires se posent la question de la sanction dans le processus d’obéissance de leur chien. Il n’est pas toujours facile de trouver la sanction adaptée lorsque son chien fait une bêtise. Nathalie Cotillon explique : « Bien souvent, adopter un ton de voix ferme en disant « NON » est suffisant. Il faut toujours adapter le curseur en fonction de l’âge, de la taille et de la sensibilité du chien. Parfois, même le ton de voix est déjà trop fort pour le chien. Si au contraire le chien ne semble pas prendre en compte l’intonation de la voix de son maître, et qu'il existe un danger pour le chien, il sera nécessaire d'intervenir pour sa sécurité, soit en détournant le chien de ce qu'il fait soit en le sanctionnant en utilisant par exemple la méthode du journal. Il ne faut pas perdre de vue qu'une sanction correctement donnée arrête l'action et doit vous permettre de ne plus la redonner. Le dressage canin est souvent synonyme de sécurité pour l’animal et lorsque la méthode positive ne suffit pas, il faut parfois trouver d’autres solutions en fonction des enjeux (chien qui fugue, qui mord les fils électriques etc). Dans tous les cas, le but ultime reste l’apprentissage avec l’objectif d’éviter la sanction la prochaine fois. La sanction doit toujours prendre en compte la personnalité du chien. Un propriétaire doit apprendre à observer son chien et à adapter la sanction à son caractère et à ses réactions. ».

Bien souvent, adopter un ton de voix ferme en disant « NON » est suffisant. Il faut toujours adapter le curseur en fonction de l’âge, de la taille et de la sensibilité du chien.

En parallèle des différentes méthodes et bons conseils, il existe aussi plusieurs accessoires qui peuvent vous aider dans l’entraînement et le dressage de votre chien ou de votre chiot. Ici encore, ces outils doivent être adaptés au tempérament de l’animal et aux objectifs du maître.

Les accessoires utiles au dressage chien

Il existe plusieurs accessoires pour vous aider dans le dressage de chien et son entraînement au quotidien.

  • Le harnais : avec une attache sur le dessus du dos, il s’agit d’outil de traction. Il n’est pas recommandé pour l’entraînement d’un chien qui doit apprendre à marcher au pied.

  • Le harnais d’éducation anti-traction : avec une attache sur le devant, ce harnais a pour objectif d’inciter le chien à moins tirer grâce au contrôle sur les épaules du chien qui permet de déterminer la direction.

  • Le licol : aussi appelé harnais de tête, il permet de guider le chien lors de la marche en laisse. Cet accessoire est idéal pour un chien qui a tendance à tirer sur sa laisse.

  • Le collier avec vibration ou bip : certains colliers émettent un son ou une vibration sur commande qui permet de rappeler le chien s’il est trop loin ou n’est plus concentré sur les ordres de son maître. À savoir que le collier avec vibration peut aussi être utile si votre chien entend mal ou souffre de surdité. Cependant, un collier à vibrations peut être déconseillé si votre chien est craintif, anxieux etc… Il peut lui rajouter du stress qui serait néfaste pour lui et contre-productif au comportement souhaité. Attention, il existe également des colliers électriques qui produisent des chocs électriques qui ne sont ni conseillés, ni recommandés.

  • Le collier classique : aussi appelé collier plat, il s’agit de l’accessoire le plus basique largement utilisé.

  • Le collier martingale : il est souvent utilisé pour apprendre au chien à marcher en laisse sans tirer. Le principe est le suivant : si le chien tire, le collier se serre sur le cou du chien sans étranglement. À l’inverse, si la laisse n’est pas tendue, le collier est lâche et donc plus confortable pour l’animal.

  • La laisse : la longueur idéale est d’1m / 1m20 pour l’apprentissage. On peut opter dans certaines conditions pour la laisse extensible mais à condition que celle-ci soit bien utilisée.

  • La longe : il s’agit d’un outil de travail qui permet de travailler en toute sécurité.

Méthode d'éducation canine : les friandises
  • Les friandises ou le jouet : ils sont utilisés comme récompenses pour encourager les bonnes actions.

  • Le clicker training : ce boîtier d’entraînement fonctionne sur le principe du renforcement positif du chien. Le « click » (renforcement secondaire) doit être associé à une friandise, une caresse ou un jeu (renforcement primaire). Le chien comprend en entendant le son qu’il a réalisé un comportement souhaité par son maître car il est associé à quelque chose d’agréable.

Il existe donc de nombreux accessoires pour vous accompagner et vous guider dans le dressage de votre chien et son apprentissage et ici encore, le maître trouvera ceux qui fonctionnent le mieux avec son chien. Nathalie explique : « L’important est de se souvenir que les accessoires sont justement par définition des accessoires, leur utilisation doit être temporaire. Un travail doit être fourni en amont avec pour objectif de repasser à des accessoires de base ou même à l’absence d’accessoires. Tous les outils sont bons, il suffit qu’ils soient employés au bon moment, avec la bonne personne. Pour n’importe quel outil, il suffit juste que le maître qui l’utilise en fasse bon usage ! ».

Quand avoir recours aux cours d’éducation canine et à un éducateur canin ?

Nombreux adoptants de chiots ou de chiens adultes désireux de bien éduquer leur petit compagnon se demandent s’il est nécessaire de faire appel à un éducateur canin professionnel ou une éducatrice canine pour bénéficier de cours de dressage chien. À cette question, Nathalie répond que tous les adoptants devraient faire appel à un éducateur professionnel pour bénéficier de leçons d’éducation du chien afin d'avoir toutes les clefs en main pour bien dresser leur chiot ou leur chien. « Une personne qui veut conduire une voiture doit déjà passer le code, puis le permis. Pour un chien c’est pareil, il faut un permis pour apprendre les bases et bien souvent, le propriétaire a autant à apprendre, si ce n’est plus, que son chien ! ». Un éducateur canin professionnel est donc bien souvent recommandé pour offrir à votre chien un bon départ dans la vie à vos côtés.

Éduquer son chien c’est aussi le sociabiliser. Dès l’arrivée du chiot, il est très important de commencer par une phase de socialisation aux congénères, aux bruits, aux différentes situations et simulations. Vous pouvez par exemple vous rendre dans un club canin pour rencontrer d’autres propriétaires et d’autres chiens, idéal pour la sociabilisation de votre chiot. Il est possible de lui apprendre des ordres de base simples grâce au jeu par exemple. Pour éduquer son chien en douceur, il est important d’adapter les ordres en fonction de son âge, de ce qu’il maîtrise et de le faire évoluer au fur et à mesure du temps pour avancer à son rythme. Lorsque le chiot grandit, les ordres doivent être connus pour travailler des situations plus difficiles. Il faut faire des petites séances d’éducation canine et être moins intransigeant avec des jeunes chiens. Pour en savoir plus, vous pouvez aussi consulter notre article sur l’âge idéal pour commencer l’éducation du chiot.

Contrairement aux idées reçues, il n’est jamais trop tard pour éduquer son chien. Cependant, le processus de l’obéissance canine est rendu plus difficile s’il est commencé tardivement. En effet, il prendra plus de temps puisqu’il faudra bien souvent effacer les mauvaises habitudes pour mettre en place les nouvelles. Il est beaucoup plus simple de partir sur de bonnes bases dès le départ et d’avancer progressivement ensemble plutôt que d’attendre, de revenir en arrière et de rectifier certains points !

Dressage chien

Vous pouvez aussi faire appel à un éducateur canin comportementaliste ou à un vétérinaire comportementaliste si votre chiot ou votre chien présente des troubles du comportement.

Éduquer un chien n’est pas toujours simple mais il s’agit d’un apprentissage commun avec pour objectif de vivre en parfaite harmonie et de partager une relation forte où règnent complicité, compréhension et patience. Éduquer son chien c’est aussi construire ensemble une belle histoire basée sur l’amour et la confiance.

Merci à Nathalie Cotillon, éducatrice canine à Bordeaux pour cet échange sur ce sujet passionnant. N’hésitez pas à prendre rdv avec elle si vous souhaitez en apprendre plus sur l’obéissance de votre chien et bénéficier de bons conseils d’éducation canine !

La sélection de la rédaction
Croquettes Sans Céréales Chien Sensible Toutes Tailles
Croquettes Sans Céréales Chien Sensible Toutes Tailles
Croquettes Super Premium pour Chien de Grande Taille (>30 Kg)
Croquettes Super Premium pour Chien de Grande Taille (>30 Kg)
Croquettes Super Premium pour Chien Sensible
Croquettes Super Premium pour Chien Sensible