Vaccination du chaton
Santé6 minutes de lecture

Vaccin chaton : ce qu’il faut savoir

Publié le 3 novembre 2022
Mis à jour le 19 juillet 2024

La vaccination est un acte essentiel à l’adoption d’un chaton. Le vacciner, c’est le protéger et préserver sa santé au quotidien en lui évitant de nombreuses maladies pour lesquelles aujourd’hui encore, il n’existe pas de traitement. Au même titre que le vermifuge ou l’identification, la vaccination est l’un des premiers bons réflexes à adopter à l’arrivée de votre petit félin. Voici un point complet sur les vaccins du chaton : coût d’un vaccin, effets secondaires, à quel âge ?

Quels sont les vaccins pour chaton ?

Dès l’arrivée de votre chaton à la maison, il faudra penser à sa première visite chez le vétérinaire et à ses premiers vaccins. Sachez que les chats proposés à la SPA ou en association sont déjà vaccinés contre les principales maladies félines (selon leur âge, un rappel de vaccin est tout de même parfois nécessaire) :

  • Typhus : il s’agit d’une maladie très virulente qui s’attaque au système immunitaire du chaton. Elle représente une réelle menace pour les chatons non-vaccinés et peut même être mortelle. Les symptômes sont multiples : perte d’appétit, vomissements, diarrhées, fièvre et une baisse importante des globules blancs. Même si ce sont souvent les chatons qui sont sujets à cette maladie, le typhus peut aussi toucher les chats plus âgés.

  • Coryza : le coryza du chat est une maladie très contagieuse liée à l’association de différents virus et bactéries. Il affecte les yeux et les voies respiratoires, pouvant entraîner une pneumonie voire la cécité chez le chat non-vacciné. Les symptômes de la maladie sont multiples : toux, éternuements, écoulement nasal, fièvre, état de fatigue général.

  • Leucose : ce virus se transmet par les sécrétions ou via la mère du chaton. La leucose féline a pour conséquence d’affaiblir le système immunitaire du chaton. Faire vacciner son chat contre cette maladie est essentiel car tous les chats peuvent être porteurs de ce virus et ce, même sans présenter de symptôme.

  • Rage : bien connue car transmissible à l’homme, la rage est une maladie qui, même si elle est rare en France, présente un risque non négligeable. La vaccination antirabique est obligatoire si vous souhaitez voyager à l’étranger avec votre chat.

Chaton se faisant vacciner

Il existe aussi des vaccins complémentaires. Le vaccin contre la chlamydophilose féline, par exemple, est recommandé pour les chatons qui sont amenés à côtoyer d’autres chats au sein de leur foyer. La chlamydophilose, appelée aussi chlamydiose féline, est une maladie infectieuse qui peut causer plusieurs symptômes similaires à ceux du coryza et qui entraîne des troubles oculaires et respiratoires.

Les vaccins du chaton : à quel âge ?

Les premiers vaccins de votre chaton doivent avoir lieu entre 8 et 16 semaines, lorsque les chatons ne sont plus protégés par les anticorps de leur mère.

Si vous vous posez la question de savoir combien de vaccins pour chaton il existe et à quel moment les faire, voici le calendrier de vaccination pour savoir à quel âge il faut vacciner son chaton :

Vaccin Age vaccin chaton Rappel de vaccination
Typhus 8 semaines : 1re injection
12 semaines : 2e injection
16 semaines : 3e injection
Premier rappel au 1re anniversaire du chaton, puis tous les 3 ans
Coryza 8 semaines : 1re injection
12 semaines : 2e injection
16 semaines : 3e injection
Rappel annuel
Leucose 12 semaines : 1re injection
4 semaines plus tard : 2e injection
Premier rappel au 1re anniversaire du chaton, puis tous les 3 ans
Rage 12 semaines : 1re injection Rappel annuel
Chlamydophilose féline 8 semaines : 1re injection
12 semaines : 2e injection
Rappel annuel

Ce calendrier est donné à titre indicatif. Le calendrier des vaccins de votre chaton doit être établi avec votre vétérinaire.

Vaccination d'un chaton tigré

Pourquoi vacciner son chaton ?

Même si elle n’est pas obligatoire, la vaccination d’un chaton est essentielle pour préserver sa bonne santé. L’espérance de vie des chats n’a eu de cesse d'augmenter au fil des années notamment grâce à la vaccination et à la stérilisation. Certaines maladies infectieuses comme le coryza ou la leucose nécessitent des soins lourds et coûteux. Vacciner son chaton contre ces maladies permet de les prévenir et de préserver la santé de votre petit félin tout au long de sa vie. Maintenir une bonne couverture vaccinale permet à votre chaton d’être constamment protégé en acquérant de bonnes défenses immunitaires.

De plus, la vaccination est le moment idéal pour que votre vétérinaire puisse faire un examen complet de votre chat. Vous pouvez en profiter pour vous renseigner sur l’alimentation de votre chat) et sa vermifugation par exemple.

Enfin, la vaccination est aussi le meilleur moyen de contrôler la propagation de maladies virales entre les animaux et chez l’homme.

Les effets secondaires du vaccin pour chaton

La vaccination du chaton, comme tous les traitements et médicaments, peut provoquer des effets secondaires chez le chat. Dans la grande majorité des cas, les effets secondaires sont bénins et s’estompent très rapidement.

Vaccin du chaton : les effets secondaires sans gravité

En règle générale, après sa vaccination, un chat peut ressentir une petite baisse d’énergie ou une perte d’appétit pendant quelques jours. Un chaton fatigué après un vaccin est donc tout à fait normal. Un nodule peut aussi apparaître au niveau de la zone d’injection qui disparaîtra au bout de quelques jours. Si jamais votre chat est malade après son vaccin ou présente de la fièvre plus de 48h après sa vaccination, il est préférable de consulter un vétérinaire.

Vaccin du chaton : les effets secondaires sévères

Dans de plus rares cas, des effets secondaires plus graves peuvent survenir :

  • Troubles digestifs : des vomissements ou des diarrhées hémorragiques après vaccination peuvent nécessiter l’hospitalisation de l’animal pour le réhydrater correctement.

  • Le fibrosarcome : il s’agit d’un cancer qui, selon les experts, semble lié au traumatisme de l’injection du vaccin. Soyez rassuré, il toucherait seulement 1 chat sur 10 000.

Généralement, ces effets secondaires apparaissent quelques minutes ou quelques heures après la vaccination. Les effets secondaires sévères après une vaccination du chat sont extrêmement rares. La balance bénéfice / risque est en faveur de la vaccination. Il est largement préférable de faire vacciner son chat pour le protéger un maximum contre toutes ces maladies qui peuvent avoir de lourdes conséquences sur sa santé.

La vaccination est le meilleur moyen de contrôler la propagation de maladies virales entre les animaux et chez l’homme.

Combien coûte un vaccin pour chaton ?

Le prix de la primo-vaccination du chaton est compris entre 30 et 70 €. Le prix du vaccin du chaton dépend de plusieurs facteurs : votre lieu de résidence, le type de vaccin ou encore votre vétérinaire. Sachez qu’aucune réglementation n’encadre les tarifs vétérinaires.

Pour les personnes ayant des moyens financiers limités, il est possible de se rendre dans l’un des 12 établissements de la SPA qui proposent de vacciner votre animal. Vous pouvez ainsi bénéficier d’un vaccin pour chaton à petit prix pour que tous les félins puissent bénéficier de soins indépendamment des ressources financières de leur propriétaire. Pour accéder à ce service, il suffit d’attester sur l’honneur le manque de ressources financières.

Chaton blanc et noir vacciné

Les vaccins pour chaton pour lesquels un rappel est nécessaire

L’ensemble des vaccins pour chaton nécessitent un rappel :

  • Le typhus : après l’injection des 3 premières doses de vaccin contre le typhus, il est recommandé d’administrer des rappels tous les 3 ans.

  • La rage : un chat vacciné contre la rage doit bénéficier d’un rappel 1 an après sa primo-vaccination. Ensuite, en fonction du type de vaccin utilisé, les rappels suivants doivent être réalisés tous les 1 à 3 ans.

  • Le coryza : le vaccin contre le coryza est le seul moyen de protéger votre petit félin de cette maladie. Pour cela, votre vétérinaire réalise 3 injections lorsque l’animal à 8, 12 et 16 semaines. Ensuite, un rappel annuel est nécessaire.

  • La leucose : le virus de la leucose nécessite l’injection de 2 doses de vaccin puis un rappel tous les 3 ans.

  • La chlamydophilose féline : le vaccin contre le virus de la chlamydophilose féline nécessite un rappel annuel après l’injection de 2 doses à l’âge de 8 et 12 semaines.

Vaccin d'un chaton tigré

Si les visites chez le vétérinaire peuvent être source de stress, il est possible d’habituer votre petit félin en douceur. Vous pouvez par exemple le familiariser avec sa cage de transport à la maison, en réalisant de courts trajets et en le récompensant à l’aide d’une friandise pour chat. Vous pouvez aussi multiplier les manipulations pour effectuer des soins de routine afin que les moments avec le vétérinaire soient vécus avec moins d’appréhension.

Vacciner votre chaton est indispensable pour préserver sa santé et le protéger contre de nombreuses maladies qui peuvent avoir de lourdes conséquences sur son bien-être. Vous savez tout sur la vaccination du chaton et avez désormais toutes les clefs en main pour prendre soin de votre petit félin tout au long de sa vie !

Croquettes sans céréales pour chien

Abonnez-vous à nos croquettes !

Économisez 10% sur toutes vos commandes

La sélection de la rédaction
Croquettes Sans Céréales pour Chaton
Croquettes Sans Céréales pour Chaton
29,90 €Acheter