Chien qui pleure sous un rideau
Au Quotidien 6 minutes de lecture

Guide pour comprendre un chien qui pleure

$t('article.ad.title')

Abonnez-vous à nos croquettes !

Économisez 10% sur toutes vos commandes

Les chiens ont différents moyens pour communiquer leurs émotions. Lorsqu’un chien pleure, il n’est pas toujours simple d’en comprendre la raison. Comment comprendre les pleurs de son chien et remédier à cette situation ? Découvrez les causes et les conseils pour apaiser votre petit compagnon au quotidien et retrouver le chemin du calme et de la sérénité.

Chiot pleurant sur les épaules de son maître

Chien qui pleure : quelles sont les raisons ?

La question n’est pas de savoir comment faire taire un chien qui pleure mais plutôt d’en comprendre les raisons. Pourquoi un chien pleure-t-il ? Un chien qui pleure sans raison est plutôt rare, il existe bien souvent une signification aux pleurs du chien. Tout d’abord, ce problème peut être lié à des raisons physiques ou des raisons comportementales. Les pleurs soudains qui semblent inhabituels peuvent manifester une douleur, une maladie ou une blessure. En cas de doute, il est donc vivement recommandé de se rendre chez le vétérinaire pour établir un bilan de santé du chien et éliminer les causes physiques.

$t('article.ad.title')

Abonnez-vous à nos croquettes !

Économisez 10% sur toutes vos commandes

Il faudra bien sûr éliminer les causes premières comme la faim, la soif, faire ses besoins, le froid ou l’excitation avant de partir en promenade par exemple. Une fois les raisons médicales et les besoins physiques écartés, vous pourrez analyser le comportement du chien pour comprendre les raisons.

Chiot qui pleure à son arrivée à la maison

Lorsque le chiot arrive dans sa nouvelle famille, il découvre un nouvel environnement, quitte sa mère et sa fratrie, il est bien souvent déboussolé. Il reporte donc son attachement sur son maître et cela peut se manifester par des pleurs et des gémissements les premiers jours et notamment la nuit. Il faudra donc lui accorder de l’attention, mais surtout faire preuve de patience et de douceur pour habituer votre chiot à sa nouvelle maison et lui laisser le temps de prendre ses marques. Les premières nuits, n’hésitez pas à rapprocher son panier de votre chambre pour qu’il soit rassuré durant la nuit. Petit à petit, vous pourrez éloigner son panier vers son emplacement définitif. La principale erreur est de vouloir aller trop vite dans l’apprentissage. Un chien qui pleure la nuit au début est parfaitement normal et l’isoler complètement sans le rassurer n’est pas conseillé. À l’inverse, attention de ne pas faire l’erreur de faire dormir votre chiot dans votre chambre la nuit si vous ne souhaitez pas qu’il prenne cette habitude. En cas d’absence, l’idéal est de commencer par des absences très courtes et de les allonger progressivement. Il est très important d’apprendre aux chiens la solitude dès leur plus jeune âge afin qu’ils vivent ce moment sereinement sans anxiété de séparation et de peur de l’abandon.

Chien qui pleure à la maison

Si votre chien pleure de façon soudaine durant la journée ou en pleine nuit mais qu’il n’a pas pour habitude de pleurer, cela peut être lié à un changement dans sa routine qui peut créer du stress et de l’anxiété. Il peut tenter d’attirer votre attention pour vous communiquer son mal-être et sa peur. Si vous avez déménagé, s’il y a un nouvel occupant à la maison, la naissance d’un bébé, des bruits inhabituels, toutes ces situations peuvent perturber votre chien. Il faudra donc faire preuve de patience, votre chien s’habituera à ces changements dans son quotidien et sera plus apaisé avec le temps.

Chien qui pleure par solitude

L’anxiété de séparation peut aussi se manifester chez les chiens adultes. Il s’agit d’un réel problème qui peut vite s’avérer gênant pour votre compagnon, pour vous, mais aussi pour le voisinage. Un chien qui pleure quand il est tout seul est bien souvent un chien qui n'a pas été habitué à rester seul. C’est le fait d’être séparé de son maître et l’angoisse de la solitude qui peuvent engendrer des pleurs. Un chien a une notion du temps bien différente de la nôtre.

Chien qui pleure de solitude

ll faudra alors employer les mêmes méthodes d’éducation qu’avec un chiot et apprendre au chien la solitude en douceur et progressivement.

Chien qui pleure en transport

Le chien ou le chiot peut pleurer dans les transports pour des raisons d’anxiété. En effet, qu’il s’agisse d’un transport en voiture, en bus, en train ou en avion, l’animal est bouleversé dans son quotidien. Il doit non seulement faire face à un déplacement, mais aussi bien souvent à un environnement, du bruit et des personnes inconnues. L’idéal est d’associer les transports à quelque chose de positif et non à de la peur. Un chien qui pleure en voiture associe souvent le transport à un moment de stress. Si votre chien prend la voiture uniquement pour se rendre chez le vétérinaire, sa peur peut être compréhensible. C’est pourquoi il est conseillé de désensibiliser votre chien aux transports en l’emmenant en voiture pour faire une longue promenade en forêt, retrouver un copain ou se rendre dans un endroit qu’il apprécie où il passera un bon moment.

Chien qui pleure par ennui

L’ennui peut créer chez les chiens des comportements excessifs et destructeurs : aboiements, bêtises, malpropreté, destruction d’objets etc. En plus de ces comportements gênants, le chien peut développer des comportements compulsifs comme le léchage ou le grattage de manière excessive, pouvant conduire à des lésions. L’ennui peut aussi se traduire par une léthargie, un manque d’appétit, un abattement général. Il faudra dans un premier temps éliminer de potentiels problèmes de santé du chien qui pourraient aussi être liés à ces symptômes. Une fois que l’ennui est pointé du doigt, il faudra trouver des solutions pour remédier à ce problème dans le but d’améliorer le bien-être de votre chien et l’apaiser au quotidien.

Chien qui pleure dans une voiture

Chien qui pleure : quelles sont les solutions ?

Il n’est pas conseillé de crier ou de punir un chien qui pleure, au risque d’augmenter son stress. L’important est de comprendre les causes des pleurs de votre chien pour trouver des solutions et y remédier. L’éducation du chien qui pleure demande de la compréhension, de la patience et quelques bonnes pratiques.

L’apprentissage de la solitude

Votre chien doit apprendre à rester seul et comprendre qu’il n’est pas nécessaire d’être anxieux. Il faudra donc lui apprendre petit à petit à rester seul afin qu’il n’appréhende plus le départ de son maître. Lorsque vous vous absentez, il est conseillé de banaliser votre absence. Ne donnez pas de l’importance à votre départ pour faire comprendre à votre petit compagnon qu’il s’agit d’un moment routinier. Vous pouvez lui laisser un jouet avec des friandises ou une friandise à mâcher avant de partir pour qu’il assimile votre départ à quelque chose de positif. À l’inverse, dans les moments où vous êtes disponible, il faudra consacrer du temps et de l’attention à votre chien.

La dépense physique et mentale

Avant de laisser votre chien seul à la maison, il est important de le sortir afin qu’il puisse faire ses besoins mais aussi se dépenser, sentir les odeurs et se défouler avant de rester seul. Les sorties dans le jardin ne remplacent pas les sorties en extérieur qui stimulent beaucoup plus les chiens, et surtout, qui leur font beaucoup plus plaisir. Après une belle promenade, le temps lui paraîtra beaucoup moins long une fois rentré à la maison. Une balade en fin de journée est idéale pour que votre petit compagnon soit plus détendu à la maison et passe une bonne nuit. Il est aussi recommandé de lui laisser des jouets à disposition pour qu’il puisse s’occuper s’il s’ennuie en votre absence. Les idées ne manquent pas : jouet distributeur de friandises, jeux d’occupation intelligents, tapis de fouille, os à mastiquer etc.

Il n’est pas conseillé de crier ou de punir un chien qui pleure, au risque d’augmenter son stress.

Maîtresse donnant à manger à son chien

Adopter un compagnon

Si vous avez le temps et les moyens, avez-vous pensé à adopter un deuxième animal ? Adopter un autre chien ou un chat peut contribuer au bien-être de votre chien qui est un animal sociable qui appréciera la compagnie d’un autre animal à la maison. Vous pouvez vous rendre dans les refuges ou associations de votre région si vous souhaitez faire une bonne action et offrir un nouveau départ à un animal dans l’attente d’une famille. Votre chien sera ravi de compter un nouveau membre dans sa famille !

Ils pourront dormir ensemble la nuit, jouer la journée et passer de beaux moments de complicité.

Un bilan de santé

Attention, un chien qui pleure tout le temps n’est pas normal. Si les pleurs de votre chien persistent et semblent inhabituels, ils peuvent être le moyen pour lui de communiquer son mal-être. Dans un premier temps, vous pouvez palper votre chien et observer ses réactions pour localiser une potentielle douleur. Si le doute persiste, il est alors conseillé de se rendre chez votre vétérinaire pour effectuer un bilan de santé du chien. Vous pouvez aussi consulter un vétérinaire comportementaliste s’il s’agit d’un comportement du chien récurrent que vous ne comprenez pas. Vous pourrez bénéficier de conseils personnalisés. Un vétérinaire pourra vous conseiller des phéromones apaisantes ou même des compléments alimentaires en fonction des besoins de votre chien.

Un chien qui pleure n’est jamais une situation agréable, ni pour lui, ni pour son maître. Mais les pleurs du chien sont bien souvent faciles à décrypter et il existe de nombreuses solutions pour apaiser votre chien et améliorer votre quotidien. Avec quelques bonnes pratiques, vous trouverez un juste milieu pour le bien-être de votre chien et son apprentissage.

La sélection de la rédaction
Croquettes Super Premium pour Chien de Grande Taille (>30 Kg)
Croquettes Super Premium pour Chien de Grande Taille (>30 Kg)
Croquettes Sans Céréales Chien Sensible Toutes Tailles
Croquettes Sans Céréales Chien Sensible Toutes Tailles
Croquettes Protein Boost - Agneau & Truite
Croquettes Protein Boost - Agneau & Truite