chien devant sa gamelle
Alimentation4 minutes de lecture

Décrypter l’alimentation de mon chien (lexique)

Publié le 26 juin 2024
Mis à jour le 17 juillet 2024

Il n’est pas toujours simple de comprendre la composition des recettes pour chien. Biotine, cendres brutes, prébiotiques : l’alimentation canine déborde de termes spécialisés qu’il est intéressant de savoir déchiffrer. On fait le point dans cet article pour en savoir plus sur l’alimentation de votre chien.

  • Aliments complets : les aliments complets répondent à l’intégralité des besoins nutritionnels quotidiens du chien. Ce terme peut tout aussi bien désigner l’alimentation humide (pâtée, mousse, sachet fraîcheur) que l’alimentation sèche (croquettes). Il désigne un aliment qui constitue un repas à lui tout seul.

  • Aliments complémentaires : ils désignent les friandises, l'huile de saumon et tous les aliments ne permettant pas de répondre à l’ensemble des besoins nutritionnels du chien. Ils sont utilisés pour leurs bienfaits, pour leur goût ou comme petit plaisir et complètent l’alimentation quotidienne.

  • Amidon : l’amidon fait partie des glucides complexes. Il est nécessaire au processus de fabrication des croquettes (extrusion) et provient souvent des céréales ou des légumineuses.

  • Arginine : l’arginine participe à la bonne élimination de l’urée chez le chien.

Chien attendant sa friandise
  • Au goût de saumon, au saumon ou riche en saumon ?

Si la recette choisie pour votre animal présente une teneur en saumon inférieure ou égale à 4 %, alors on dira que cette recette est « au goût de saumon ».

Si les croquettes ou la pâtée mentionnent qu’elles sont « au saumon » ou « à base de saumon », la teneur en saumon se situe entre 4 et 14 %.

Si la recette est dite « riche en saumon », elle est composée de minimum 14 % de saumon.

  • Biotine : intéressante pour la solidité des griffes, la biotine participe également au maintien d’une peau saine et d’un poil soyeux chez le chien.

  • Calories (kcal) : les calories représentent l'énergie apportée par l’aliment choisi.

  • Cendre brute : aussi nommée matière inorganique, la cendre brute représente la teneur en substances minérales des aliments.

Dalmatien devant sa gamelle de croquettes
  • Cuivre : le cuivre participe à la pousse du poil, à l’intensité de sa couleur et à sa qualité. Il appartient à la famille des oligo-éléments.

  • DL-méthionine : la DL-méthionine a pour rôle d’acidifier l’urine du chien afin de prévenir l'apparition de certains calculs. Cette vitamine réduit également le risque de troubles urinaires liés au stress.

  • Extraits de plantes : ils sont souvent sélectionnés pour leurs bienfaits sur le bien-être du chien. Par exemple, le yucca schidigera (utile pour stimuler l’appétit, soutenir la digestion et réduire l’odeur des selles), l’ascophyllum nodosum (algue contribuant à réduire le tartre), le thym (renforçant le métabolisme du chien) et beaucoup d’autres plantes aux vertus intéressantes pour le chien (fleur de camomille, thé vert…)

  • Fer : essentiel au bon fonctionnement des cellules du chien, le fer transporte l’oxygène dans le sang. L’anémie peut survenir en cas de carence.

  • Fibres : elles sont idéales pour une digestion optimale et un bon transit. Attention cependant, un surdosage en fibres peut entraîner des troubles intestinaux comme la diarrhée.

Corgi Pembroke
  • Iode : l’iode est un oligo-élément qui participe à la fabrication de l’hormone thyroïdienne chez le chien, essentielle à la régulation de l’organisme et notamment de la croissance.

  • L-carnitine : elle a un impact sur le contrôle du poids chez le chien en participant à la réduction du stockage des graisses. Elle joue également un rôle dans le bon fonctionnement du cœur et la récupération après l’effort.

  • Matières grasses : elles désignent les lipides. Parfois accusées d’être responsables de l’embonpoint, les matières grasses jouent en réalité un rôle fondamental dans le bon développement de son organisme si elles sont apportées en quantité équilibrée. Principale source d’énergie chez le chien, elles facilitent l’assimilation des vitamines par l’organisme. On les retrouve principalement dans les ingrédients d’origine animale.

  • Manganèse : le manganèse est un oligo-élément favorisant le développement du squelette du chien. Ce minéral essentiel antioxydant participe à la métabolisation des glucides et protéines. Les principales sources de manganèse sont les fibres et le poisson.

  • Phosphore : Le phosphore contribue à la solidité du squelette et à la santé dentaire du chien. Il joue un rôle essentiel dans la croissance du chiot.

  • Prébiotiques : les prébiotiques participent au renfort du système immunitaire.

Chien beige et blanc dans l'herbe
  • Protéines d’origine animale : avec sa nature ancestrale carnivore, le chien doit bénéficier d’une alimentation riche en protéines d’origine animale : viande, poisson, œufs... Elles participent au maintien d’une peau saine et d’un pelage en bonne santé, apportent toute l’énergie dont l’animal a besoin et favorisent le développement musculaire.

  • Transition alimentaire : les besoins métaboliques du chien évoluent tout au long de sa vie. Réaliser une bonne transition alimentaire entre deux recettes est primordial afin que son organisme s’habitue en douceur à sa nouvelle alimentation. L’idéal est d’effectuer la transition alimentaire comme suit :

Jour 1 et jour 2 : 75% de l’ancienne alimentation + 25% de la nouvelle alimentation
Jour 3 et jour 4 : 50% de l’ancienne alimentation + 50% de la nouvelle alimentation
Jour 5 et jour 6 : 25% de l’ancienne alimentation + 75% de la nouvelle alimentation

  • Vitamine A : elle possède des propriétés anti-inflammatoires limitant le risque de problèmes cutanés. Antioxydante, elle intervient également dans le développement de la vue et participe à un pelage soyeux et à une peau saine chez le chien. À l’inverse, un excès de vitamine A peut être nocif pour sa santé.

  • Vitamine E : elle favorise la fertilité de la chienne et du chien. Antioxydant, elle prend également soin de ses muscles, participe à la qualité de sa peau et de son pelage, soutient ses défenses immunitaires et améliore la réponse de son métabolisme à certains vaccins.

  • Zinc : il favorise une peau saine et un pelage soyeux. Le zinc possède des vertus apaisantes capables de limiter l’excès de sébum et les problèmes cutanés.

Vous êtes désormais capable de comprendre les termes les plus retrouvés dans l’alimentation de votre chien. Vous pouvez analyser les différentes compositions des produits afin d’être sûr(e) de faire le bon choix pour offrir la meilleure recette possible à votre fidèle compagnon et prendre soin de lui jour après jour.

Croquettes sans céréales pour chien

Abonnez-vous à nos croquettes !

Économisez 10% sur toutes vos commandes

La sélection de la rédaction
Croquettes Sans Céréales Chien Digestion Sensible Toutes Tailles
Croquettes Sans Céréales Chien Digestion Sensible Toutes Tailles
33,90 €Acheter
Croquettes Light Super Premium pour Chien Stérilisé / Surpoids
Croquettes Light Super Premium pour Chien Stérilisé / Surpoids
47,90 €Acheter
Croquettes Super Premium pour Chien de Grande Taille (>30 Kg)
Croquettes Super Premium pour Chien de Grande Taille (>30 Kg)
46,90 €Acheter