Anti-puce chat
Santé12 minutes de lecture

Tout savoir sur l’anti-puce chat

Publié le 2 janvier 2023
Mis à jour le 18 mai 2024

Votre chat se gratte souvent ? Vous avez l’impression qu’il a des puces ? Si c’est le cas, vous souhaiterez sûrement agir au plus vite pour vous débarrasser de ces parasites envahissants ! Mais alors quel traitement anti-puce choisir ? Comment éviter l’apparition des puces pour éviter de nombreux désagréments à votre petit félin ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir dans cet article !

Comment savoir si mon chat a des puces ?

Les puces sont les bêtes noires de nos petits compagnons les chiens et les chats. Ces parasites externes vivent et se reproduisent au niveau de la peau de l’animal et se nourrissent de son sang. Une puce qui s’est nourrie peut pondre entre 20 et 50 œufs en l’espace d’une journée ! Des larves voient ensuite le jour et subissent plusieurs étapes de transformation avant de coloniser l’animal, de s’en nourrir et de pondre à leur tour. Un véritable cercle vicieux qui se reproduit tous les 20 jours environ. Mais alors comment déceler la présence de puces sur votre animal ?

Chat qui se gratte

L’observation

Dans le cas où vous posez les yeux au bon endroit au bon moment, vous pourrez peut-être apercevoir une puce sur votre animal (ou alors c’est qu’il est réellement infesté de puces). Sur les animaux de couleur noire, la tâche d’observation est rendue encore plus compliquée, surtout que les puces courent très vite ! Vous pouvez caresser votre petit compagnon à rebrousse-poil pour mettre en lumière les puces. Certaines zones sont connues pour être plus appréciées : le ventre, l’intérieur des cuisses ou encore la base de la queue.

L’observation vaut aussi chez le maître car il faut savoir que les puces du chat piquent aussi les humains... Si vous constatez des petits boutons, localisés au niveau des chevilles et des mollets qui démangent, ils peuvent être révélateurs de la présence de puces à la maison.

Le comportement du chat

Si votre chat se gratte plus souvent que d’habitude ou qu’il semble gêné, ces symptômes peuvent être révélateurs de la présence de puces. Des petits boutons et des plaques rouges peuvent aussi apparaître si votre compagnon a la peau sensible. Lorsque le chat est gêné, il peut avoir un comportement assez caractéristique en se léchant de manière compulsive et soudaine voire même en se mordillant. Il peut aussi être de mauvaise humeur. En effet, les piqûres et les puces qui se déplacent dans son pelage peuvent être une véritable source d’inconfort, le rendant plus irritable.

Le peigne anti-puce pour chat

Vous pouvez aussi utiliser des outils comme le fameux peigne à puces. Pour l’utiliser, c’est très simple, il suffit de peigner votre chat en insistant sur l’arrière-train et le cou. Vous pourrez ainsi recueillir directement des puces ou alors leurs déjections. Pour distinguer les impuretés des déjections de puces, il existe une méthode très simple : vous pouvez les mettre au contact de l’eau ou d’un mouchoir blanc humide. Si elles fondent et deviennent rouges (puisque composées majoritairement de sang coagulé), il s’agit bien de déjections de puces.

Quels sont les risques des puces pour le chat ?

Les puces ne sont pas réellement dangereuses pour votre petit félin dans le sens où elles ne transmettent pas de maladies, contrairement à d’autres types de parasites. Cependant, si elles sont présentes en trop grande quantité, elles peuvent provoquer une anémie en prélevant trop de sang.

La présence de puces peut aussi induire des problèmes de peau, comme des boutons, des plaques, des croûtes voire même des pertes de poils si votre chat se gratte beaucoup. En effet, comme chez certains humains qui peuvent être allergiques aux piqûres de moustiques, nos félins peuvent être allergiques aux piqûres de puces. Chez un chat allergique, une piqûre peut provoquer des démangeaisons durant plusieurs semaines !

Enfin, les puces du chat peuvent entraîner des vers intestinaux. Les puces sont souvent porteuses d'œufs de ténia. En se toilettant, le chat risque d’en avaler et de se contaminer. Le ténia est responsable de nombreux troubles digestifs. C’est pourquoi il est vivement conseillé de vermifuger votre chat s’il a été porteur de puces récemment. Mais alors combien de temps attendre entre un vermifuge et un anti-puces chat ? Le délai entre un anti-puce et un vermifuge doit être d’environ 3 jours. N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire à ce sujet car le délai peut dépendre des traitements utilisés.

Chat sur le dos

Quel anti-puce chat choisir ?

Les antiparasitaires pour chat existent sous plusieurs formes et n’agissent pas tous de la même manière. Mais leur objectif est commun : se débarrasser de ces parasites indésirables !

Certains anti-puces sont des produits insectifuges, c’est-à-dire qu’ils ont une action répulsive en faisant fuir les parasites et en évitant leur installation. D’autres produits ont un effet insecticide, en d’autres mots ils agissent de façon immédiate en tuant les parasites présents sur le corps.

Sachez qu’il ne faut jamais utiliser un traitement antiparasitaire pour chien sur un chat. Cela peut être très dangereux pour votre chat et lui causer des troubles neurologiques notamment.

Les avantages et les inconvénients de l’anti-puce chat dépendent du format utilisé.

Anti-puce pour chat

Les pipettes anti-puce pour chat

Le format de pipette est idéal pour une application optimale sur la peau de votre chat. Si vous vous demandez comment mettre une pipette anti-puce chat, elle est à appliquer entre les épaules du chat afin qu’il ne puisse pas atteindre la zone traitée en se toilettant. Pour l’appliquer, l’idéal est de le faire à 2, une personne maintenant la tête du chat et l’autre appliquant le produit en veillant à bien écarter les poils et à appliquer le produit directement sur la peau. N’hésitez pas à récompenser votre chat avec une friandise pour chat après l’opération. La pipette antiparasitaire pour chat a l’avantage d’être facile et rapide d’application et d’avoir une efficacité contre les puces mais aussi contre les tiques et autres parasites externes.

Cependant, les pipettes pour chat peuvent entraîner des réactions allergiques sur la zone d’application. Il peut aussi y avoir une odeur sur l’animal et un aspect gras des poils à l’endroit où la pipette anti-puce chat a été appliquée. Il faudra veiller à ne pas baigner l’animal durant les 48 heures qui suivent l’application, mais aussi qui précèdent l’application. En effet, le shampooing retire le sébum alors qu’il est essentiel à certains antiparasitaires pour être efficaces.

Les sprays anti-puce pour chat

Les traitements sous forme de pulvérisateurs ont l’avantage d’être un anti-puce chat efficace et de protéger contre plusieurs parasites.

Cependant, les inconvénients sont assez nombreux : l’application du spray anti-puce n’est pas toujours simple, surtout si votre petit félin est peureux et ne supporte pas le bruit de la pulvérisation. Elle est souvent peu agréable pour le maître comme pour l’animal. Une fois le produit appliqué, l’idéal est d’attendre que le produit sèche et d’éviter que le chat se lèche.

Les comprimés anti-puce pour chat

Très utilisés pour combattre les puces, les comprimés sont un anti-puce chat efficace, avec une action dans les heures qui suivent l’ingestion du traitement. Ils ont l’avantage d’être faciles à administrer : vous pouvez les glisser dans la pâtée ou dans des aliments appétents. Autre point positif : ils ne sont pas appliqués directement sur l’animal (contrairement aux sprays et aux pipettes), ce qui n’entraîne pas de nécessité de bien se laver les mains et d’éviter de se toucher le visage après un contact avec l’animal. Il s’agit du traitement antiparasitaire le plus efficace si votre chat est sensible ou allergique aux puces.

Concernant les inconvénients, il faut savoir que le médicament anti-puce pour chat peut parfois entraîner des troubles digestifs chez les chats sensibles avec des vomissements ou des diarrhées.

Collier anti-puce chat

Les colliers anti-puce pour chat

Les colliers anti-puces pour chat sont connus pour leur efficacité contre les puces et leur durabilité. De plus, ils ont l’avantage de protéger aussi contre d’autres parasites comme les tiques.

Cependant, comme pour les sprays et pipettes, le contact du produit du collier anti-puce chat doit être limité le plus possible car les substances actives peuvent être néfastes pour l’Homme et notamment l’enfant. De plus, il existe un risque d’allergie localisée au niveau du cou, pouvant entraîner des démangeaisons et des irritations. Chez les chats à longs poils, l’action du traitement peut être diminuée car le contact avec la peau est rendu plus difficile.

De plus, même si la plupart des colliers ont un système de sécurité, les risques d’accrochage ne sont pas négligeables, ce qui peut être un réel danger pour les chats qui sortent en extérieur.

Les shampooings anti-puce pour chat

Le shampooing est un anti-puce chat efficace connu pour son effet immédiat. Il a aussi l’avantage d’être peu coûteux.

Cependant, le premier inconvénient concerne le toilettage du chat. Le chat doit être lavé, bien rincé et séché. L’idéal est de disposer d’une baignoire. Il faut aussi savoir que l’efficacité du shampooing est limitée dans le temps.

Les shampooings secs anti-puce pour chat

Si votre chat n’apprécie pas l’eau, le shampooing sec est idéal car il ne nécessite pas de mouiller votre animal. Trouvables dans la plupart des animaleries, ils se présentent sous la forme d’un spray. Il suffit de vaporiser le chat et de masser le produit en évitant le contour des yeux et le nez. Une fois que le produit est sec, vous pouvez passer un peigne anti-puces pour éliminer les résidus de puces du chat.

Bon à savoir : quel que soit le traitement anti-puce chat que vous choisissez, n’hésitez pas à changer de marque de façon régulière. En effet, les anticorps de votre chat peuvent créer une résistance au produit et le rendre inefficace.

Comment choisir un traitement anti-puces chat ?

Si vous vous demandez quel anti-puce pour chat choisir, sachez que le choix des produits dépend de plusieurs critères qui concernent avant tout votre animal :

  • Son état de santé : si votre chat a la peau sensible, il faudra éviter les traitements qui s’appliquent directement sur la peau comme les pipettes, les sprays et les colliers.

  • Son caractère : si votre chat adore l’eau et les bains, vous pouvez sans hésiter opter pour le shampooing anti-puce chat. Si en revanche il s’agit d’une véritable corvée, d’autres solutions s’offrent à vous pour le bien-être de votre animal. Si votre chat est très craintif, on évitera aussi les sprays anti-puces qui peuvent avoir tendance à leur faire peur.

Chartreux
  • Son type de pelage : si votre chat a le pelage long ou court, l’efficacité du traitement ne sera pas la même.

  • Son mode de vie : s’il vit à l’extérieur ou à l’intérieur, s’il est souvent en contact avec d’autres animaux ou non. La durée de protection pourra être adaptée en fonction de ces conditions.

  • Son poids et son âge : les traitements antiparasitaires doivent toujours être adaptés en fonction du poids de l’animal. Le surdosage peut être très dangereux pour votre petit félin. S’il s’agit d’un chaton, il existe des anti-puces spécifiques à utiliser. Ici encore, un mauvais choix de produit peut être très néfaste.

  • Si votre femelle attend des chatons, il faudra bien vous renseigner auprès de votre vétérinaire. En effet, certains traitements anti-puce chat sont à éviter chez la chatte gestante.

Quel que soit le traitement choisi, il est essentiel de traiter tous les animaux du foyer mais aussi l’environnement pour vaincre les puces et éviter une nouvelle infestation.

Quand appliquer le traitement anti-puces ?

Si vous vous demandez à quelle fréquence utiliser un anti-puce pour chat, 2 possibilités s’offrent à vous : opter pour une application régulière pour une prévention tout au long de l’année, ou opter pour une protection ciblée à certaines périodes de l’année qui sont plus risquées que d’autres.

Par exemple, si vous partez en vacances à la campagne ou lors des saisons à risque comme le printemps et l’été où les puces et les tiques sont les plus fréquentes. L’automne est aussi une saison à surveiller puisque les températures sont encore douces. Cependant, il faut savoir que les puces sont présentes toute l’année et résistent bien souvent à l’hiver, notamment dans nos foyers chauffés qui leur offrent des conditions de vie idéales. Le traitement sur le long terme est donc vivement conseillé.

Si votre chat est sensible ou allergique aux puces, le traitement sur le long terme est le plus adapté pour maintenir une protection optimale en permanence.

Il est essentiel de traiter tous les animaux du foyer mais aussi l’environnement pour vaincre les puces et éviter une nouvelle infestation.

Comment traiter son chat contre les puces naturellement ?

Chaque traitement antiparasitaire a des avantages mais aussi des inconvénients non négligeables. Les anti-puces naturels ne contiennent pas de perturbateurs endocriniens ou de pesticides toxiques. C’est la raison pour laquelle de plus en plus de propriétaires se tournent vers ces alternatives pour le bien-être de leur animal mais aussi celui de leur famille. Mais alors quel anti-puce chat naturel choisir ?

  • Le citron : contenant naturellement du d-limonène, un composant utilisé dans les insecticides, le citron peut être utilisé sous forme de lotion à appliquer sur le chat.
Terre de diatomée
  • La terre de diatomée : composée de dioxyde de silicium, la terre de diatomée est une poudre 100% naturelle de couleur blanche composée de dépôts de micro-organismes marins et de roche volcanique. Pour l’utiliser, il suffit d’appliquer cette poudre sur le pelage du chat en massant pour la faire pénétrer dans les poils. Elle est cependant déconseillée en cas de problèmes respiratoires car elle est irritante pour les poumons. C’est pourquoi il est conseillé de porter un masque lors de l’utilisation. Elle peut aussi être utilisée pour traiter l’environnement en saupoudrant les surfaces et en laissant agir 24 h avant d’aspirer. Il s’agit du meilleur anti-puce chat naturel.
  • Le savon noir : il doit être dilué à raison d’un demi bouchon dans 500 ml d’eau tiède et vaporisé directement sur l’animal.

  • Le vinaigre de cidre ou vinaigre blanc : avec ses propriétés acides, le vinaigre apporte au pelage un goût et une odeur que les puces n’apprécient pas. Il aurait donc une action répulsive. L’odeur très forte peut cependant déranger votre petit félin.

  • Le bicarbonate de sodium : vous pouvez répartir une cuillère à soupe sur votre chat pour bien imprégner son pelage et atteindre sa peau. Il faudra ensuite attendre 30 min avant d’effectuer un brossage à l’aide d’un peigne à puces.

  • Le peigne à puces : à condition d’être minutieux et patient et que votre chat soit docile, le peigne à puces peut être un très bon outil pour retirer les parasites mais également les larves et les œufs.

  • Le lavandin, le margosa ou le géraniol : ils peuvent être utilisés sous forme de pipette anti-puce chat à déposer entre les omoplates ou encore sous forme de collier imprégné.

Attention cependant, les huiles essentielles ne sont pas toujours conseillées. Même si certaines sont connues pour leur action répulsive, elles peuvent aussi être très toxiques et représenter un réel danger pour votre chat. Elles sont aussi très agressives pour l’odorat sensible de votre petit félin. Il est important de bien se renseigner avant d’en appliquer sur votre animal et de toujours demander l’avis de votre vétérinaire.

Comment prévenir les puces chez le chat ?

Inspecter votre animal régulièrement

N’hésitez pas à profiter des câlins que vous partagez avec votre félin ou des séances de toilettage pour l’inspecter. Si votre chat revient d’une longue virée en extérieur, il peut s’agir du moment propice pour vérifier la présence de ces parasites (et des tiques). À l’extérieur, votre chat peut attraper des puces au contact d’un chien ou d’un chat mais aussi des animaux sauvages qu’il chasse. Contrairement aux idées reçues, les puces du chat ne concernent pas seulement les animaux qui sortent.

Maîtresse inspectant son chat

Les chats d’intérieur peuvent aussi attraper des puces qui peuvent être ramenées sous vos chaussures, vos vêtements ou vos affaires. Elles peuvent aussi se déplacer sous votre porte, venir du balcon ou de l’animal du voisin.

Utiliser des traitements préventifs

Mieux vaut prévenir que guérir et cette règle vaut aussi pour la protection contre les puces. En effet, pour lutter contre les puces du chat, il est plus simple de traiter votre animal de manière régulière tout au long de l’année pour les éviter plutôt que d’attendre une infestation de puces (qui se multiplient à grande vitesse) qui sera plus difficile à vaincre. Vous protégerez ainsi votre petit félin de façon durable, en lui évitant tous les désagréments liés à ces parasites. Vous pouvez utiliser un anti-puce chat naturel si vous ne souhaitez pas opter pour un traitement chimique sur le long terme.

Nettoyer et traiter l’environnement

En traitant uniquement votre chat, vous prenez le risque que votre chat soit à nouveau infesté de puces. Pour lutter efficacement contre les puces, il est important de laver fréquemment le panier de votre chat et d’aspirer les endroits où il a l’habitude de dormir, ainsi que votre intérieur, en insistant sur les zones à risque comme les planches de parquet, la moquette ou les tapis. En effet, les œufs et les larves de puce peuvent se déposer partout et elles sont très résistantes. À savoir qu’elles peuvent rester dans l’environnement jusqu'à 6 mois sans se nourrir ! Il existe des traitements adaptés à l’environnement sous forme de spray, de poudre, ou encore de fumigène. Il faudra laisser agir le produit quelques heures et bien aérer les pièces ensuite. Pour éviter les produits chimiques, vous pouvez aussi utiliser un nettoyeur vapeur qui chauffe à 100°C. La vapeur permet de traiter toutes les surfaces de façon naturelle.

Véritable fléau, les puces sont des parasites très envahissants qui peuvent affecter le bien-être et la santé de votre petit félin mais aussi votre quotidien. Pour lutter contre les puces, la meilleure protection reste la prévention et l’application d’un anti-puce efficace pour protéger votre chat tout au long de l’année.

Croquettes sans céréales pour chien

Abonnez-vous à nos croquettes !

Économisez 10% sur toutes vos commandes

La sélection de la rédaction
Boîtes de Mousse pour Chat Sans Céréales – Natural mousse sole / poulet
Boîtes de Mousse pour Chat Sans Céréales – Natural mousse sole / poulet
1,00 €Acheter
Boîtes de Mousse pour Chat Stérilisé Sans Céréales – Natural mousse poulet
Boîtes de Mousse pour Chat Stérilisé Sans Céréales – Natural mousse poulet
13,90 €Acheter
Kit plaisir chat
Kit plaisir chat
25,00 €Acheter