Chien marron et noir allongé dans l'herbe dans la forêt
Santé4 minutes de lecture

Dysplasie de la hanche chez le chien : comment la reconnaître et la soulager ?

Publié le 21 février 2024
Mis à jour le 14 avril 2024

Souvent héréditaire, la dysplasie de la hanche est une maladie articulaire génétique déformant la hanche du chien. Comment identifier les symptômes de cette pathologie chez le chien et comment la soulager ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur cette maladie pour prendre soin de votre petit compagnon.

Golden Retriever assis dans l'herbe

La dysplasie de la hanche, qu’est-ce que c’est ?

La dysplasie de la hanche est une maladie entraînant une malformation articulaire du bassin. Les os du chien sont mal ajustés et le fémur ne s’emboîte pas naturellement dans la cavité de la hanche. Cette maladie se développe durant la période de croissance et entraîne une laxité de son articulation. L’animal touché peut ressentir un grand inconfort voire des douleurs. Généralement, la dysplasie atteint les 2 hanches, qui s’usent alors plus vite que la normale. Cela peut conduire votre petit compagnon à une arthrite précoce.

Les facteurs déclencheurs de la dysplasie de la hanche

Si cette maladie est avant tout héréditaire, elle peut aussi être déclenchée par des facteurs extérieurs. Voici les principales causes du développement de la dysplasie de la hanche chez le chien :

  • La prédisposition génétique : elle est un facteur déterminant dans l’apparition ou non de la maladie. Certaines races de chien, notamment de grande taille, sont susceptibles de la développer. C’est le cas par exemple du Labrador, du Golden Retriever, du Berger Allemand, du Rottweiler, du Dogue Allemand, du Saint-Bernard, du Bouvier Bernois et du Bouvier des Flandres. Malgré les efforts des éleveurs pour sélectionner des chiens non porteurs de la maladie pour la reproduction, la dysplasie de la hanche est une maladie répandue.

  • Une croissance trop rapide : durant la phase de croissance du chiot, un développement trop rapide peut entraîner une pression excessive sur les articulations, favorisant l’apparition d’une dysplasie de la hanche.

  • Un déséquilibre alimentaire : durant la période de croissance du chien, une alimentation inadaptée peut affecter le développement osseux, musculaire et articulaire, augmentant le risque de développement de la maladie. L’idéal est de privilégier une alimentation adaptée, riche en nutriments et répondant à tous les besoins du chiot afin de soutenir son métabolisme et sa croissance.

  • Le surpoids : un poids élevé peut exercer une pression trop forte sur les articulations du chien et lui demander un travail important au quotidien. Cela peut accélérer les symptômes de la maladie et sa progression.

  • Une activité physique excessive : un niveau trop poussé d’exercice peut, en particulier s’il est réalisé sur des surfaces dures, aggraver les symptômes de la dysplasie de la hanche du chien en favorisant une pression forte sur les articulations du bassin.

  • Des facteurs environnementaux : plus aléatoires, ils peuvent aussi avoir un impact sur l’apparition de la dysplasie de la hanche. Qu’il s’agisse de traumatismes articulaires dus à une chute, une bagarre ou un mauvais coup, à des conditions climatiques extrêmes ou encore à une mauvaise posture répétée, ils peuvent conduire à la fragilisation des articulations et à l’apparition de la maladie.

La maladie ne touche pas tous les chiens porteurs de gènes pathogènes même si elle est héréditaire. Certains chiens porteurs ne la développent jamais, là où d’autres pourront en montrer les premiers signes dès la phase de croissance.

chien noir jouant dans un pré

Les symptômes de la dysplasie de la hanche chez le chien

Les symptômes de cette maladie peuvent se manifester chez les chiens de tout âge mais elle est souvent découverte chez les chiens en phase de croissance, principalement entre quatre mois et un an. Les symptômes sont multiples et s’aggravent généralement avec le temps s’ils ne sont pas pris en charge assez tôt. Voici les signes qui pourraient vous inquiéter :

  • Si votre chien a du mal à se déplacer ou qu’il éprouve des difficultés à grimper des escaliers, se déplacer sur plusieurs dizaines de mètres ou sauter.

  • Si votre chien boite, que vous observez une raideur au niveau de ses pattes arrière ou qu’il adopte une démarche différente de d’habitude après une activité physique ou après être resté dans la même position pour une durée prolongée.

chien avec une dysplasie de la hanche
  • Si votre petit compagnon évite l’effort physique ou que vous constatez une baisse d’envie de jouer. La dysplasie de la hanche entraîne un inconfort pouvant être responsable de ces symptômes.

  • Si votre chien se lèche souvent au niveau de l’articulation de la hanche, qu’il gémit ou qu’il montre des signes de douleurs lorsque vous touchez sa hanche.

Si vous remarquez un ou plusieurs de ces symptômes chez votre chien, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre vétérinaire afin qu’il établisse un diagnostic précis.

Comment dépister la maladie ?

Surveiller les signes de dysplasie de la hanche dès le début de la croissance du chien est essentiel. Une intervention rapide peut nettement ralentir la progression de la maladie et améliorer la qualité de vie de votre petit compagnon. Selon le protocole de la FCI, le dépistage de la dysplasie de la hanche s’effectue par radiographie de la zone.

Pour la plupart des races, le dépistage s’effectue après un an. Pour les races de grande taille ou les races géantes, on attend généralement les 18 mois. La radiographie peut être effectuée par votre vétérinaire habituel et votre chien devra être sous être sous sédation ou anesthésie générale durant le processus.

Le résultat vous sera communiqué sous la forme suivante :

HD – A : Aucun signe de dysplasie

HD – B : Stade intermédiaire de dysplasie de la hanche (état sensiblement normal)

HD – C : Dysplasie légère

HD – D : Dysplasie moyenne

HD – E : Dysplasie sévère

La lettre écrite sur votre résultat désignera l’état de la hanche en moins bonne condition parmi les deux.

Dans le cas des chiens de race, le résultat sera transmis à la Société Centrale Canine et affiché sur le pedigree du chien. L’objectif est de suivre l’évolution de la maladie au sein de sa race.

chien jouant en extérieur avec sa maîtresse

Comment traiter la dysplasie de la hanche chez le chien ?

Il n’existe malheureusement pas de traitement permettant de guérir complètement la dysplasie de la hanche chez le chien. Cependant, il est possible d’en soulager les symptômes et de faciliter le quotidien de votre petit compagnon. Voici quelques bonnes pratiques à mettre en place :

  • Utiliser des huiles de poisson à forte teneur en oméga 3 comme l’huile de saumon peut avoir un effet positif sur les articulations de votre chien en limitant les inflammations.

  • Des compléments alimentaires aux ingrédients d’origine naturelle peuvent prendre soin des articulations de votre chien en contribuant à leur souplesse et à leur mobilité.

  • Le maintien du poids de forme du chien : il est conseillé d’offrir une alimentation adaptée, avec une teneur adaptée en matières grasses et de maintenir l’activité physique chez un chien atteint de dysplasie. Cela permet d’alléger le poids porté par ses hanches mais également de renforcer les muscles entourant l’articulation. Les étirements et des séances de kiné peuvent également l’aider.

  • Certains médicaments anti-douleurs et anti-inflammatoires peuvent soulager votre chien à court terme. Cependant, ils sont à utiliser en cas de douleur périodique et non de façon préventive afin de ne pas habituer votre petit compagnon à la médication.

  • La chirurgie : dans certains cas, la chirurgie est nécessaire pour traiter les symptômes de la dysplasie et faciliter la mobilité du chien à l’âge adulte. Deux types de chirurgies existent : la chirurgie préventive et la chirurgie corrective. L’idéal est de vous rapprocher de votre vétérinaire si vous souhaitez vous tourner vers l’une de ces interventions.


La dysplasie de la hanche touche de nombreux chiens et peut causer un grand inconfort voire des douleurs lors du mouvement. Quelques bonnes pratiques permettent cependant de soulager votre petit compagnon au quotidien, notamment si elles sont mises en place assez tôt.
Croquettes sans céréales pour chien

Abonnez-vous à nos croquettes !

Économisez 10% sur toutes vos commandes

La sélection de la rédaction
Croquettes Light pour Chien adulte en Surpoids ou Stérilisé - Love & Care
Croquettes Light pour Chien adulte en Surpoids ou Stérilisé - Love & Care
53,90 €Acheter
Croquettes Hypoallergéniques pour Chien au Poisson - Love & Care
Croquettes Hypoallergéniques pour Chien au Poisson - Love & Care
63,90 €Acheter
Croquettes pour Chien Senior +7ans de toutes tailles - Care
Croquettes pour Chien Senior +7ans de toutes tailles - Care
57,90 €Acheter