Démodécie chez le chien
Santé7 minutes de lecture

Comprendre et soigner la démodécie chez le chien

Publié le 21 juillet 2022
Mis à jour le 18 mai 2024

Fréquente chez le chien, la démodécie est une maladie de peau provoquée par la multiplication trop importante d’acariens. Bénigne si prise à temps, elle peut malheureusement s’avérer plus grave si elle n’est pas traitée. Découvrez comment identifier les premiers symptômes de la démodécie du chien et comment la soigner.

La démodécie chez le chien

Qu’est-ce que la démodécie chien ?

La démodécie est une maladie de peau chez le chien provoquée par la multiplication anormale et importante d’un acarien, le Demodex canis. Naturellement présent sur la peau du chien, le Demodex canis est un acarien microscopique que l’on retrouve le plus souvent dans le follicule pileux mais parfois aussi à la surface de la peau. En petites quantités, il contribue au nettoyage de la peau de son hôte en se nourrissant du sébum et des peaux mortes.

Il existe plusieurs sortes de Demodex, et chacun est le parasite d’un hôte précis. L’Homme, par exemple, est l’hôte du Demodex folliculorum. Chez le chien, on trouve le Demodex canis et chez le chat le Demodex cati et gatoi. Ainsi, les contaminations croisées ne sont pas possibles et la démodécie du chien n’a pas de transmission à l’Homme. De plus, cette maladie de peau n’est pas contagieuse entre les chiens.

Très répandu chez le chien, le Demodex peut aussi être présent chez l’Homme, en particulier dans les cils ou les sourcils. En petit nombre, cet acarien ne représente aucun danger et sa présence est même bénéfique pour notre peau. En effet le Demodex participe à son nettoyage en éliminant sébum et peaux mortes. Mais lorsque sa multiplication devient anormale, le Demodex devient à l’origine de problèmes de peau parfois graves. On parle alors de démodécie canine ou encore de gale folliculaire ou gale du chien.

Les différentes formes de démodécie chien

La démodécie chez le chien se présente sous différentes formes et degrés de gravité.

  • La démodécie bénigne

Dans la plupart des cas, la démodécie canine est bénigne et se présente sous l’aspect de zone sans poils recouvertes de pellicule (squames). Ces zones dépoilées peuvent être localisées sur tout le corps ou se concentrer particulièrement autour des yeux du chien. Le symptôme de la perte de poil n’étant pas propre à la démodécie, il n’est pas toujours simple d'identifier cette maladie.

La démodécie bénigne est plus répandue chez les jeunes chiens, de moins d’un an, dont les défenses immunitaires sont encore faibles. Chez les chiens âgés, la démodécie peut apparaître suite à une baisse de l’immunité.

Dans la plupart des cas, la démodécie canine est bénigne.

  • La démodécie localisée

Parfois, la démodécie se concentre sur certaines parties du corps du chien et ne s’étend pas à tout le corps. Plutôt associée à une force bénigne, elle se caractérise par des zones peu étendues de perte de poils. Chez certains chiens, la maladie peut se concentrer sur les pattes se révélant invalidantes. Le parasite est alors bien caché parmi les poils entre les doigts de l’animal et irrite sa peau, provoquant des infections localisées. Plus rare mais également possible, la démodécie auriculaire ou otodémodécie se concentre au niveau des oreilles du chien et peut être à l’origine d’otites.

  • Forme généralisée de la démodécie

Dans de nombreux cas, la démodécie canine se résorbe d’elle-même et ne provoque pas de forme grave. Néanmoins, il arrive dans certains cas que les lésions cutanées s’étendent et se multiplient sur le corps du chien. Ces lésions sont alors plus graves pour l’animal et des croûtes et pustules se forment, pouvant amener à une inflammation de la peau et à une surinfection bactérienne. À ce stade, on observe alors une atteinte de l’état de santé général du chien, avec des signes d’abattement, un manque d’appétit…

Si vous remarquez des zones de perte de poils rouges et squameuses chez votre chien, nous vous conseillons de ne pas tarder à consulter votre vétérinaire. Lorsqu'elle est peu étendue, la maladie pourra être soignée rapidement. En cas de démodécie généralisée, le traitement sera plus long. Si votre vétérinaire soupçonne une démodécie, il pourra effectuer un raclage cutané à l’aide d’un scalpel au niveau des lésions. Cet examen n’est pas douloureux pour votre chien. Si les parasites ne sont pas observés sur deux raclages à 1 semaine ou 15 jours d’intervalle, le traitement pourra être stoppé. Mais il sera essentiel d’effectuer des contrôles de routine pour s’assurer de la guérison complète qui peut prendre plusieurs mois. L’observation au microscope du parasite et de sa quantité permettra de poser un diagnostic. Lorsque la maladie est concentrée sur les pattes, le diagnostic peut être plus difficile à poser et une biopsie de peau peut être nécessaire.

Les causes de la démodécie chien

Chez les animaux, la contamination au Demodex se fait au cours des premiers jours de leur vie alors que leurs défenses immunitaires sont encore faibles. Au contact de la mère, elle-même porteuse de parasites, le pelage du chiot est progressivement colonisé par l’acarien. On ne considère pas que le chiot “attrape” le Demodex mais plutôt que sa mère le transmet.

Lorsqu’il est présent en faible quantité, le Demodex est bénéfique pour la peau et contribue à son entretien. Mais lorsque leur multiplication devient incontrôlée et trop importante, cet acarien est à l’origine de la démodécie. Le système immunitaire est chargé de maintenir l’équilibre de cette population d'acariens à la surface de la peau. Ainsi, lorsque les défenses immunitaires sont faibles, la multiplication du Demodex devient incontrôlée et la démodécie se déclare. La démodécie généralisée est causée par l’aggravation d’une démodécie bénigne ou localisée.

Chien sujet à la démodécie

Cette maladie parasitaire est souvent favorisée par des prédispositions héréditaires causant des faiblesses temporaires du système immunitaire et se déclare alors chez les jeunes chien (entre 3 et 12 mois). Plus rarement, elle touche des animaux âgés dont les défenses immunitaires sont affaiblies suite à une maladie sous-jacente ou un traitement immunosuppresseur.

La démodécie n’est pas une maladie de peau contagieuse. Néanmoins, elle est associée à un problème immunitaire et lorsqu’elle touche un jeune chien, elle met en lumière une prédisposition génétique héréditaire. Pour cette raison, il est recommandé d’écarter de la reproduction un chien atteint de démodécie.

Traitement et prévention de la démodécie chien

Le traitement de la démodécie n’est pas systématique mais relève souvent d’un combat de longue haleine. Si le chien présente une démodécie juvénile bénigne et peu étendue, il est courant que la maladie se résorbe d’elle-même sans causer de problème de santé. Une surveillance accrue est tout de même nécessaire pour vérifier que les lésions ne s’étendent pas et ne gênent pas le chien. Si la maladie a tendance à s’étendre, il est préférable de mettre en place un traitement pour éviter une évolution sur une forme plus grave qui pourrait mettre en danger la santé du chien.

Si la maladie est généralisée ou si la maladie atteint un chien âgé ou adulte, un traitement de la démodécie du chien est indispensable. Le vétérinaire recherchera également la cause de la baisse d’immunité du chien (maladie, traitement médicamenteux…). En résolvant ce problème sous-jacent, la maladie aura plus de chances de se résorber d’elle-même. Il est possible de traiter les symptômes de la démodécie. Il existe aujourd’hui plusieurs formes de traitement :

  • Les solutions à diluer.
  • Les pipettes spot-on : elles permettent d’appliquer la lotion anti-acariens directement sur la peau du chien.
  • Les comprimés antiparasitaires.
  • Les shampooings acaricides qui détruisent l’acarien : il permet une guérison plus rapide de la peau en prévenant les infections des follicules pileux.
  • Les antibiotiques : en cas de surinfections bactériennes, des antibiotiques peuvent également être prescrits.
Chien chez le vétérinaire

Les traitements contre la démodécie sont souvent longs. Cachés dans les follicules pileux, les acariens sont difficiles à atteindre et jusqu’à 4 mois de traitement peuvent être nécessaires.

Si votre chien a déjà été atteint de démodécie au cours de sa vie, il est fortement conseillé d’en informer votre vétérinaire. En effet, certains médicaments comme les immunosuppresseurs (ex : cortisone), pourraient re-déclencher la démodécie.

Il est possible de soigner la démodécie chez le chien naturellement grâce à l’argilothérapie si les lésions sont peu étendues et non infectées. Pour en savoir plus sur tous les bienfaits de l'argile pour chien, nous vous conseillons notre article sur l’argilothérapie. La Terre de Diatomée peut également être utilisée pour limiter la propagation des Demodex sur la peau de l’animal mais ne pourra pas agir sur ceux cachés dans les follicules pileux. Il ne peut donc s’agir que d’un traitement complémentaire. L’alimentation du chien peut également l’aider à combattre une démodécie. Des experts ont par exemple montré qu’une complémentation en vitamine E peut être bénéfique. Attention néanmoins, si votre chien montre des signes de surinfection ou si la maladie est trop étendue, nous vous conseillons de vous référer à votre vétérinaire avant de tenter une alternative naturelle.

Il n’existe pas de moyen de prévention de la démodécie. Néanmoins cette maladie étant l’expression d’un problème immunitaire, il est conseillé d’éviter la reproduction des chiens malades pour empêcher la transmission génétique. Certaines races sont connues pour leur prédisposition à la démodécie, c’est le cas notamment du Beagle, du Berger Allemand, du Boxer, du Pitbull, du Chow-chow, du Colley, du Shar pei, du Scottish Terrier ou du Westie.

On ne considère pas que la démodécie est une maladie contagieuse. En effet, la plupart des chiens sont porteurs de Demodex mais seuls certains développent la démodécie. De plus, les Demodex présent sur l’Homme étant différents de ceux du chien ou du chat, les contaminations croisées ne sont pas possibles.

La démodécie est une maladie qui touche généralement les chiots et jeunes chiens mais qui peut aussi atteindre des chiens plus âgés immunodéficients. Une surveillance régulière du pelage de votre petit compagnon vous permettra de repérer rapidement les premiers signes de la démodécie et ainsi d’intervenir avant qu’elle ne se généralise.

Croquettes sans céréales pour chien

Abonnez-vous à nos croquettes !

Économisez 10% sur toutes vos commandes

La sélection de la rédaction
Croquettes Sans Céréales Chien Digestion Sensible Toutes Tailles
Croquettes Sans Céréales Chien Digestion Sensible Toutes Tailles
33,90 €Acheter
Croquettes Super Premium pour Chien Agneau et Riz
Croquettes Super Premium pour Chien Agneau et Riz
28,90 €Acheter
Croquettes Hypoallergéniques pour Chien au Poisson - Care
Croquettes Hypoallergéniques pour Chien au Poisson - Care
63,90 €Acheter